Cette semaine, dans notre liste de lecture, deux musiciens qui s’aiment, un compositeur qui adore Cendrillon, les majors qui taxent les tshirts, une compilation gratuite, un mémoire sur les mp3blogs, Metallica sur Rock Band et de vieux souvenirs de Pink Floyd. De quoi penser à autre chose qu’à la crise…

Par

0

John David Souther ne mérite sans doute pas le label de songwriter maudit. Tous les millions engrangés grâce aux hits écrits pour les Eagles et Linda Ronstadt (pour ne citer […]

Par

0

Des vaines tentatives adolescentes aux formations révolutionnaires, la musique est souvent une affaire de famille. Il arrive parfois que leurs jeunes balbutiements soient pleins de promesses et de délicatesse, Taxi […]

Par

0

les premières images

Pas eu de chance au tirage au sort ? Pas osé vous aventurer au-delà du périph ? Notre James Nachtwey vous a ramené les premières images de la Soirée de […]

Lire la suite

On avait laissé Casey Deniel jouant la muse charmante d’un orchestre jazzy flottant sur le Philactery Factory de son White Hinterland ; on la retrouve, un peu par surprise, avec […]

Par

0

dans l’étable

Après l’animation sur le cycle des saisons de White Winter Hymnal, le nouveau clip des Fleet Foxes se déroule lui dans une étable. Pleine de chèvres. “He doesn’t know why”, […]

Lire la suite

Danielson is alive!

Danielson, L’ex big band devenu one-man band, offre six titres live pour nous faire patienter en attendant son nouvel album. Histoire aussi de ne pas oublier que ce garçon est […]

Lire la suite

Veillées Foodstock 2008

Manger, c’est bien; écouter de la musique en mangeant, c’est mieux. Cette année, les guests des Veillées Foodstock les 8 et 23 octobre sont Peter Von Poehl, Revolver, Daddy & […]

Lire la suite

 

Dernier Concert à emporter de notre escapade belfortaine, notre rencontre avec Sophie Hunger avait un air de retrouvailles. J’ai pour ma part découvert celle que sa réputation précède, une artiste rare.

Par

0

Il y a des idées auxquelles on adhère tout de suite, des idées dans lesquelles on se projette sans peine. Et puis il y a des affiches qui nous rendent le rêve encore un peu plus chavirant. Le Festival “Comme à la Maison” combine les deux : une belle idée et une non moins belle affiche.

Par

0