Kill the Vultures on tour

Non seulement Kill the Vultures annonce enfin son troisième album, Ecce Beast , avec un nouveau titre. Mais en plus ils viennent nous rendre visite. Ce sera la semaine prochaine, […]

Lire la suite

Dear Andrew , Je sais, c’est la première fois que je t’écris, ou presque, depuis notre première rencontre un soir où tu ouvrais pour Lambchop au Bataclan. J’étais sur le […]

Par

0

Essie et les pigeons

Besoin d’un peu de douceur ? Essie Jain, qu’on avait eu le bonheur d’accueillir pour la deuxième Soirée à emporter, et Woodpigeon, dont je vous ai déjà parlé là, jouent […]

Lire la suite

#1

Le mercredi, c’est bien connu, est le jour des enfants. Ici, Il faudra désormais compter avec le Mercredix : dix chansons autour d’un thème. Pour cette première, les variations du […]

Par

0

#7

!! INSCRIPTIONS CLOSES !! Les gagnants du tirage au sort (ainsi que les perdants) seront prévenus par mail dans la journée. Merci ! Le retour des Soirées de Poche, c’est […]

Par

0

 

On ne peut pas s’attendre à ce genre de coup de fil. Vous êtes installé dans votre routine quand il arrive. Le téléphone sonne, vous répondez, et Vincent vous demande […]

Par

0

Garnier de Lux

“C’est en chinant ou papotant avec eux dans les rues de Los Angeles que j’ai appris que le rock’n’roll (Lux ne disait jamais rock) était tout sauf de la musique. […]

Lire la suite

Vide Poches #005

Parce qu’il arrive que trois lignes suffisent. Parce qu’on s’en voudrait de ne pas en parler sans pour autant en savoir plus que ça, voilà le Vide-Poches de la Blogothèque, […]

Lire la suite

Un jour j’ai sauté à l’élastique. Ou plus précisément, on m’a fait sauter à l’élastique. On m’a fait boire, plus que de raison, puis sauter à l’élastique le lendemain matin, […]

Par

0

Gifted & Giving

Les Mighty Underdogs, soit la rencontre de Gift of Gab (Blackalicious) et Lateef (Latyrx) accompagnés d’un live-band à la Roots, seront le 17 février au New Morning. Pour patienter, une […]

Lire la suite

 

Nous nous attendions à ce qu’elle en fasse trop, nous ne nous attendions pas à ça : une Amanda Palmer qui joue en marchant malgré son pied cassé, une troupe grimée à l’extrême mimant, virevoltant, grimaçant. Nous étions au cirque, au théâtre, en plein Pigalle, réduit à suivre une équipe en plein délire baroque.

Par

0

Dumez et les Zombies

Vendredi soir Philippe Dumez était au concert des Zombies, et vous probablement pas. Ça tombe bien, il raconte ça avec l’érudition exigée pour ce genre d’évènement, et qu’il est le […]

Lire la suite