Pendant un festival mystérieux et magique, dans le lobby d’un hôtel, Aloe Blacc a soudainement pris d’assaut le piano, et nous a livré une incroyable version jazz de son morceau ‘Green Lights’. Vous auriez aimé y être ;)

Par

5

A peine revenu du Bonaroo festival, Zach s’est prêté, en juin dernier, au jeu du Tiny Desk Concert pour NPR en interprêtant, dans les bureaux de la radio américaine, “East Harlem”, “Santa Fe” et “Serbian Cocek” de A Hawk And A Hacksaw. Si seulement toutes les journées de travail pouvaient être comme ça…

Par

5

 

Un théâtre vide, un pianiste plus jeune que nous, riche d’une assurance tranquille, qui nous joua du Bach puis improvisa, mélangeant piano et machines. Et surtout, un ballet entre la caméra et lui. Francesco Tristano, pianiste classique mais aussi beaucoup plus que cela.

Par

4

Alors, ça c’est un magnifique cadeau de lundi. Villagers a enregistré la chanson “Cecelia”, qu’il jouait déjà en live, et l’accompagne d’un film d’animation réalisé par Adrien Merigeau. La chanson, nue, intense, prouvant s’il est nécessaire l’incroyable talent de conteur de Conor J. O’Brienest, est sublime (et téléchargeable sur le site), le clip tout autant.

Par

4

Tago Mago is back

CAN, réédité

Pour fêter les 40 ans de l’album Tago Mago, le label Mute annonce une réédition anniversaire de cet album culte de Can. On y trouvera l’œuvre originelle mais aussi un CD inédit […]

Lire la suite

Mazes, We Were Promised Jetpacks et The Twilight Sad. Une affiche alléchante voire affriolante, du costaud pour le Fat Cat European Tour 2011, célébration des 22 ans du remarquable label britannique. Seule étape française ce vendredi 16 septembre à la Flèche d’Or à Paris.

Par

0

Elle c’est Laurencina Lam (la fille qui chantait avec Dinosaur Jr à la Gaîté Lyrique), lui c’est King QIV (batteur pour Encre, the Konki Duet, Matt Elliott et prodige underground de l’electronica). Leur projet, c’est J&Y et leur musique offre un concentré de kraut tendu, puissant et vibrant.

Par

5

On est désolés, c’est pire qu’un Rickroll. Vous allez cliquer parce que c’est Jeff Tweedy qui chante. Et là, vous allez l’entendre chanter “I Got a feelin’”, et vous aurez cette horreur dans la tête pour la soirée. Sinon, monsieur Wilco est très drôle.

Par

5

#90

Tout le monde ou presque connait le nom de Caetano Veloso tant cet artiste brésilien est devenu une référence incontournable de la scène internationale (il est adulé par David Byrne, Beck ou Panda Bear). Mais, on oublie trop souvent que Caetano Veloso n’est pas seulement le fin mélodiste de “O Leãozinho”, titre que Beirut vient de réenregistrer pour la compilation Red Hot + Rio 2, ou cet interprète suave et subtile d’un classique mexicain de Tomás Méndez, pour le film d’Almodóvar, Parle avec elle. Il fut aussi, à la fin des années 60 et jusqu’au milieu des années 70 une sorte de Janus moderne : un musicien audacieux et provocateur…

Par

7