Leur album Swing Lo Magellan vient tout juste de sortir et, tout au long de leur tournée, les Dirty Projectors font des petits cadeaux : pour chaque concert un mot de passe est dévoilé sur twitter et donne le droit à un vinyle single du groupe, une édition limitée à 1000 exemplaires.
En attendant de les voir en France (le 18 octobre à la Gaité Lyrique, Paris) vous pouvez télécharger ou écouter “Buckle Up” la face A de ce disque disponible uniquement aux concerts.

Par

0

“Tout est vrai”, c’est la nouvelle série de la Blogothèque, réalisée avec Arte France. L’idée : brosser la biographie d’une personnalité en moins de trois minutes, uniquement avec des jouets. Aujourd’hui, James Dean.

Par

0

Vendredi dernier, le 20 juillet, The Flaming Lips jouait à Thornsville, Ohio. Même si tous les invités de leur prochain album (And Heavy Fwends, avec Bon Iver, Erykah Badu, etc.) manquaient à l’appel, c’était très bien et revigorant. Le concert est visible ici, en intégralité. 1h30 de plaisir tout chaud et coloré.

Par

0

C’est un rêve simple, avoir accès à l’une des plus belles discothèques du monde, celle de Radio France. Encore mieux, pouvoir la visiter avec quelqu’un qui sait où aller fouiller là-dedans, quelqu’un qui a mille choses à dire sur ces musiques. Genre, Geoff Barrow (Portishead, Beak, Quakers…). C’est le nouvel épisode de Radio Vinyle, que nous avons réalisé pour le Mouv.

Par

0

On vous parlait encore du label Atelier Ciseaux il n’y a pas si longtemps. A la tête de tout ça, Rémi Laffitte raconte comment, pour tuer le temps en attendant la première sortie du label, il a décidé de se lancer dans le recyclage en créant le label Atthletic Duddes avec l’aide de nos vieilles K7 : face A un titre inédit d’un groupe, face B le morceau original de la K7, le tout sur des supports customisés pour une deuxième jeunesse. Toutes ces K7 sont épuisées mais la bonne nouvelle c’est qu’elles sont enfin téléchargeables ici. Allez-y à l’aveugle, promis,vous y trouverez pleins de belles choses.

Par

0

Il y a 20 ans, ils avaient marqué certains à jamais. Il y a trois ans, grâce à l’acharnement d’un fan (E. Tellier), the Apartments revenaient en France pour quelques concerts. Vu la beauté du retour, on ne pouvait que réclamer une nouvelle vague. La voilà : Peter Walsh revient en décembre, jouer aux Bouffes du Nord. Et a besoin de votre support.

Par

1

Vous aviez peut-etre découvert Dust & Grooves ici, il y a quelques années. Le merveilleux site du photographe Eilon Paz, plein de passionnés de vinyles qui présentent leurs collections, aimerait bien s’étendre aujourd’hui au papier : un kickstarter est en place pour permettre à Eilon de publier ce travail de longue haleine. Il reste un peu moins d’un mois pour apporter votre petite pierre à l’édifice des amoureux du vinyle. (via Furtif)

Par

1

“Tout est vrai”, c’est la nouvelle série de la Blogothèque, réalisée avec Arte France. L’idée : brosser la biographie d’une personnalité en moins de trois minutes, uniquement avec des jouets. Premier épisode : Elvis Presley.

Par

3

Il a déjà sorti l’un des plus beaux albums de l’année, juste après une magnifique collaboration avec son ami Nils Frahm. Il aurait pu se reposer, mais non : Peter Broderick vient d’annoncer un nouvel album, à paraître le 22 octobre, basé sur des expérimentations vocales, sur lequel il s’essaye au gospel, au hip-hop, à la soul. C’est magnifique, un peu fou, incroyablement riche. On y revient vite.

En tout cas, si vous en avez marre du vocoder de Sufjan Stevens, on vous conseille fortement de suivre Peter…

Par

1

Cette vidéo est folle : Angelo Badalamenti raconte comment il a composé la musique de Twin Peaks. Et il joue tous les rôles : David Lynch, lui-même, et le piano. WOW

Par

1

La nuit ne sera pas encore tombée, ou tout juste. Le Palais de Tokyo sera encore ouvert aux visiteurs. Et là, au pied d’un escalier majestueux, dans une boîte colorée, Artl jouera un concert. Seul mais aussi moins seul, invitant bon nombre de leurs amis à se joindre à la fête. Ce lundi, à 20h15, au Palais de Tokyo.

Par

0

Wild Beasts comme Other Lives ont mis du temps à se trouver, à nous trouver. C’est bien normal. Ce qui admirable, c’est qu’aucun de ces deux groupes ne s’est impatienté, n’a brûlé les étapes, alors que chacun d’entre eux avait dès le départ posé des bases solides, ambitieuses, qui disaient déjà ce que l’on aimerait plus tard chez eux. Cette année, ils sont à point, arrivés à maturité.

Par

2

Les quatre Parisiens d’Exsonvaldes persévèrent. Sur “Days”, premier extrait de leur prochain album, on retrouve leur exigence connue d’une formule pop-rock nourrie à l’indé, guitares précises et songwriting impeccable… mais […]

Par

0