#22

Pendant les concerts des Hidden Cameras flotte un certain parfum de bonheur. Pendant leur Concert à emporter, au bord du Canal St Martin, on n’avait jamais vu autant de sourires à la fois. De la joie pure.

Par

0

The Blow – K Records

Le dimanche, on reste assis par terre, on sort les crayons de couleur et on écoute The Blow pour avoir fraîcheur et frisson. The Blow, la force tranquille de la […]

Lire la suite

Des vies de musiciens

La première critique qu’a lue Joseph Arthur sur son travail ? “Apprends à écrire des chansons avant d’essayer de les chanter”. Lui, Michael Franti et quelques autres parlent de leur […]

Lire la suite

Weblog

Ça gicle

Nous étions sans doute à côté de la plaque. Mais ce matin, je pense avoir compris : l’extrême violence, de préférence entre personnes de bonne compagnie, est très à la […]

Lire la suite

MP3blog

The Long Winters

J’ai regardé Elizabethtown l’autre jour et ça m’a fait me sentir bien. C’est un film bancal, Elizabethtown. A l’image de la toute filmographie de Cameron Crowe, ancien journaliste rock devenu […]

Lire la suite

Dr Dog – Takers & Leavers

Dans ma quête éreintante du nouveau groupe dont personne n’a encore parlé et qui me conduit jusque dans les bas-fonds de Myspace, j’ai déniché aujourd’hui Dr Dog, des amis de […]

Lire la suite

Beirut to Brazil

Beirut a-t-il les mêmes lubies qu’Arcade Fire ? En live, Zach Condon et ses amis reprennent eux aussi le classique Brazil . A écouter, avec l’intégralité d’un concert, sur Mocking […]

Lire la suite

#4

C’est un groupe qui porte le nom d’un duo, qui comprend quatre membres, un groupe qui est principalement l’oeuvre d’un homme. C’est quatre en deux, qui a germé en un, […]

Par

0

Freschard micro-tour

Après avoir regardé le Concert à emporter de Herman Düne, vous serez bien inspirés d’aller écouter Freschard qui effectue une micro-tournée française cette semaine : Paris le 25, Dijon le […]

Lire la suite

 
#21

Ils ont joué dans ma rue, dans ma rue qui se réveillait avant la nuit. Et c’était comme s’ils faisaient partie de cette vie, comme s’il était normal que deux gars jouent de la guitare et de la boîte à rythme au milieu du train train. Et puis, on est rentré chez César, qu’on ne connaissait pas. C’était le début des surprises.

Par

0