Les plaisirs coupables de la Blogothèque

En septembre dernier, le magazine anglais Q consacrait sa couverture à un dossier sulfureux : “Guilty Pleasures : 115 records it’s ok to love”. Sous la forme d’un double classement singles et albums, la rédaction déballait son linge sale et propulsait en tête des classements ELO (“Livin’Thing”) et Meat Loaf (“Bat Out Of Hell”). Il n’en fallait pas plus pour nous donner envie de leur emboîter le pas en constituant notre propre sélection aussi hétéroclite que subjective, sachant que ce top 30 n’est bien entendu que la partie immergée de notre culture générale – et certaines mauvaises langues ne manqueront pas de nous faire remarquer qu’elle touche parfois le fond. Si vous étiez tentés de nous prendre parfois au sérieux, vous venez de trouver l’antidote. Mais continuerez-vous encore à nous lire après ça ?

Lire la suite

Un million de dollars

Les Barenaked Ladies auraient touché un million de dollars de revenus sur les ventes de leur dernier album… distribué (notamment) en mp3 sans DRM et sans le support d’une maison […]

Lire la suite

Miho Hatori revient

C’est David F. qui nous refile le tuyau : Miho Hatori (la moitié de Cibo Matto) revient avec un nouvel album solo. Une vidéo du single Barracuda sur YouTube, et […]

Lire la suite

Halloween on the Nill

Chez Ben Loxo aussi on y va de son petit billet thematique “Halloween“. Mais l’approche y est forcément plus exotique, et bien plus originale donc.

Lire la suite

Brass Band Yeah !

Vous savez combien j’aime les Brass Band. Quel plaisir dès lors de découvrir, samedi dernier, le billet de Soul Sides : deux morceaux propres à ravir tous les amateurs du […]

Lire la suite

 
#22

Pendant les concerts des Hidden Cameras flotte un certain parfum de bonheur. Pendant leur Concert à emporter, au bord du Canal St Martin, on n’avait jamais vu autant de sourires à la fois. De la joie pure.

Par

0

The Blow – K Records

Le dimanche, on reste assis par terre, on sort les crayons de couleur et on écoute The Blow pour avoir fraîcheur et frisson. The Blow, la force tranquille de la […]

Lire la suite

Des vies de musiciens

La première critique qu’a lue Joseph Arthur sur son travail ? “Apprends à écrire des chansons avant d’essayer de les chanter”. Lui, Michael Franti et quelques autres parlent de leur […]

Lire la suite