J Dilla, the lost tapes

Busta Rhymes et Mick Boogie se sont replongé dans les bandes inexploitées laissées par J Dilla après sa mort en février 2006. Ce très beau Dillagence (feat. MOP, Talib Kweli, […]

Lire la suite

Monsieur et Madame Moriarty ont peut-être une fille et cinq fils ? Rosemary, Tom, Arthur, Zim, Charles, Vincent. Aucun jeu de mots, j’essaie seulement de faire des accroches originales. On […]

Par

0

Swift (tu vas à Rio?)

Après son fatigant dernier album, le popeux Richard Swift passe du côté obscur de l’electro. Et vraiment c’était la meilleure idée de l’année, la preuve là, avec un morceau qui […]

Lire la suite

Il manquait une pièce à notre petite maisonnée Matamore. C’était le Concert à emporter de Soy Un Caballo. Le voici donc avec retard, filmé en fin de journée, un froid, […]

Par

0

MP3blog

Le cadavre de Matamore

L’idée était simple : réaliser une compilation sous forme de cadavre exquis où chaque participant choisirait un morceau en ne connaissant que le choix de son prédécesseur. Exercice de rebonds […]

Lire la suite

Amours Matamoresques

A l’heure où la Belgique traverse une crise qui aura au moins pour vertu de donner à la presse internationale une petite dose d’émotion à revendre au prix fort (alors qu’à l’intérieur, tout ça s’inscrit dans une chorégraphie longtemps répétée et annoncée qui n’étonne pas vraiment), il semble utile de rappeler que si nous n’avons toujours pas de gouvernement, on a des labels ! Et des labels dont seraient bien en veine de s’inspirer des politiciens au regard trop souvent vissé sur la calculatrice électorale. Matamore est l’exemple à suivre !

Lire la suite

Nous avons rencontré le couple Soy Un Caballo chez eux, à Bruxelles, autour d’un petit déjeuner tout en musique et en confidences. L’occasion de parler de leur univers, de leur implication, de leurs envies mais aussi de leurs craintes et de leurs hésitations. L’occasion de faire mieux connaissance avec un projet musical frais et délicat, mais aussi et surtout avec deux personnes d’une sincérité et d’une prévenance uniques. Une rencontre bien plus qu’une interview.

Par

0