Il aura fallu une affiche commune au Café de la danse entre Thee, Stranded Horse et Ralfe Band (lundi 21 janvier), deux des “nouveaux artistes” les plus remarquables de l’an 2007, pour que la blogothèque se décide à donner vie à une vieille idée : un dossier sur Talitres, label français (mais au répertoire anglophone) le plus passionnant de ces dernières années. Premier acte : le récit de l’aventure vue de l’intérieur. Sean Bouchard, fondateur du label, a répondu à toutes nos questions.

Par

0

Warp attaque les prix

Vous vous êtes ruinés chez Talitres, les soldes de Nonesuch vous ont fait mal, les derniers Soul Jazz vous ont valu les foudres de votre banquière? Et bien achevez de […]

Lire la suite

Un nom intriguant déjà croisé dans nos colonnes, un single fuyant (“2080 “) idéalement pop pour certains et des intentions louables en masse et à venir. L’impression aussi d’une connivence […]

Par

0

Lali

Lali, nouvelle vidéo bien dans l’air du temps pour Exsonvaldes, hommage soigné à leur ville et à une certaine idée de la pop.

Lire la suite

Afters Hours

Double-Date chez We Are Scientists . Leur nouvelle vidéo (“After Hours”), c’est du rire, de la violence et un happy end.

Lire la suite

Décidément, il n’y a pas que Justin Vernon (Bon Iver) pour faire de bons albums dans des endroits improbables. En 2005 le Canadien Taylor Kirk enregistre seul Cedar Shakes dans […]

Par

0

Cet article n’est pas du tout une supercherie qui me permettrait de rendre accessible à nouveau mon Top 2007, lequel a scandaleusement disparu de la colonne ci-contre pour faire de […]

Par

0

Helen Loxo

Comment la musique grecque des années 20 a-t-elle influencé la rumba congolaise des années 40-50 ? Réponse avec le toujours exemplaire Ben Loxo du Taccu.

Lire la suite