T

Subjugués devant la pop céleste de Thomas Walter, alias T, les bambins de la garderie des P’tits Loups ont assisté à un Concert à emporter à domicile, l’espace de quelques titres volés, quelque part entre Neil Hammond et Chris Garneau.

Par

0

“Jimmy won’t you please come home, Where the grass is green and the buffaloes roam”. La folk décharnée de Moriarty chante les buffalos stories héritées d’un autre temps, des histoires de voyages et de grands espaces, parcourus dans des trains de campagne à travers l’Europe et l’Amérique. S’arrêtant à Belfort dans une vieille église.

Par

0

Tobias Froberg à Paris

Vous vous souvenez de Tobias Fröberg ? Le Suédois sera à la Flèche d’Or dimanche prochain (avec aussi les petits Frenchies de Please Don’t Blame Mexico, un chouette petit groupe […]

Lire la suite

Schuller et Daho

On aimerait que Sébastien Schuller donne plus souvent de ses nouvelles. On se consolera avec sa reprise de Daho sur la compil hommage à ce dernier, disponible chez Pop is […]

Lire la suite

Vincent Moon éclaire REM

Si Vincent Moon a déjà narré le déroulement du Concert à emporter de REM par ici, il explique plus largement sa collaboration avec le groupe par là. Et c’est très […]

Lire la suite

En France, on a Carla Bruni qui, après avoir passé deux décennies à présenter son postérieur sur des podiums, s’est dit qu’elle allait chanter et a inventé à elle toute […]

Par

0

Radiohead version DIY

Jamais à court d’idées promo/créatives, Radiohead, qui sort aujourd’hui son nouveau single “Nude”, offre la possibilité aux internautes de créer eux-mêmes leur remix du morceau en question. Sur le site […]

Lire la suite