La définition écossaise du mot “acoustique” diffère sensiblement de la nôtre. On leur avait pourtant expliqué bien en amont le concept d’une Soirée de Poche, mais ils sont arrivés avec […]

Par

4

Attention OVNI ! Une reprise version punk et plutôt réussie d’une très belle chanson d’Alain Peters, dans son créole réunionnais d’origine. L’occasion de saluer l’association Ravine des Roques qui essaie de promouvoir le rock de la Réunion et vient de sortir sa première compilation, Maudit Tangue.

 

Par

4

Il serait dommage de ne connaitre Petit Fantôme que pour sa présence dans Fràncois & The Atlas Mountains. Petit Fantôme (Pierre Loustaunau) fait bien d’autres choses passionnantes et ce nouveau projet, Stave, en fait partie. Il vous faudra au moins ce jour férié pour apprécier à leur juste valeur ces 11 morceaux (téléchargeables) regroupés sur un site crée tout spécialement pour l’occasion, un site aussi plein de paroles et de photos, vous aimerez vous y perdre.

Par

4

 

Douze mètres de longueur et cinq de hauteur, une chambre qui réagit à sa présence, amplifiant les bruits ad infinitum…un endroit secret qui convient parfaitement à la rigueur, la puissance […]

Par

4

Pour nous, Oxmo Puccino est un habitué.“Pam Pa Nam” n’est autre que le troisième clip du rappeur réalisé par Colin Solal Cardo. Son “Paris”, nous l’avions transposé, par delà Gibraltar, dans son jus, au sommet des collines de Meknes au Maroc dans un concert à emporter.

Cette fois-ci il prend des airs de parrain, gardien “d’une île sans mer, aux vagues sèches et grises”.

Par

1

Il y an et demi j’avais tout misé sur Manchester et sa jeunesse foisonnante. Je ne vais pas leur tourner le dos, je suis une sentimentale et il est heureusement encore bien trop tôt pour être nostalgique. Mais le fait est que l’excitation a viré à l’ouest sans crier Gare ! Ouest toutes, moyenne d’âge et talent au moins équivalent.

Par

8

 

Un été, puis un trop long hiver sont passés depuis que nous avons tourné ce Concert à emporter. Cela semble comme une éternité. Nous avions tout notre temps, Merce and […]

Par

3

Comme St Christophe reprenant son bâton de pèlerin et traversant les eaux, son fardeau sacré sur l’épaule, le groupe anglais And Also The Trees viendra présenter quelques unes de ses merveilles en formation électrique, un peu partout chez nous du 23 avril au 4 mai. Pour fêter cela, on a ressorti une “outtake” de leur Concert à emporter de l’année passée – une chanson sur les lignages, les accidents, les séparations et des danses qui réunissent –  et on vous invite à écouter la MIXTAPE  que les frères Jones ont concoctée sur le site de leur tourneur. L’occasion de saisir au passage quelques clés qui n’expliquent rien mais qui permettent de mieux comprendre d’où vient la musique esthète et viscérale d’un groupe toujours aussi vivant après trente ans de carrière. Au programme, The Damned, Suicide, Nino Rota,  Scott Walker, les peu connus Alternative TV et quelques autres… À ne pas manquer.

Par

3

 

Kodaline, c’est un groupe qui vous fait sentir vieux. Un groupe qui sait en trois lignes de mélodie tirer les larmes et les cris à des jeunes filles à peine […]

Par

0

Ils ont peut-être voulu se faire pardonner d’avoir annulé leur tournée : Foxygen, un de nos concerts à emporter les plus excitants de ce début d’année, a offert un vieil album en téléchargement. Il s’appelle Jurrassic Exxplosion Phillipic et à l’époque les membres du groupe avaient seulement 16 ans (oui figurez vous qu’aujourd’hui ils en ont 22). Ce lot de consolation est disponible ici.

Par

0

 

Ils ont perturbé la sortie d’un collège, volé une pomme sur un marché, se sont moqué des Fleet Foxes, effrayé des enfants, provoqué de joyeuses hystéries et au milieu de celles-ci, ont posé d’incroyables harmonies. Foxygen, ou le rêve californien des Concerts à emporter.

Par

2

Ce n’est certainement pas un hasard : Valérie Leulliot et Autour de Lucie sortent un deux-titres lumineux et le printemps pointe enfin son nez… N’y voir qu’une coïncidence serait nier le caractère profondément rayonnant de cette musique.

Par

1

 

Dylan Baldi, c’est mon pote. Et entre ces deux sessions où j’ai appris à le connaître, il s’est passé six mois de concerts, acoustiques, électriques, faits de cris, de sueur et de bruits, parfois érodés par la fatigue. L’histoire d’un concert à emporter qui dura six mois et la naissance d’une amitié.

Par

0

 

Valgeir Sigurdson est un homme occupé, et nous, nous rêvons de réunir autour de lui les forces vives de la Bedroom Community, son label. Nous ne sommes là qu’une semaine, il n’aura qu’une heure, nous lâche-t-il dans la loge de Daniel Bjarnasson, Chef d’Orchestre du Philarmonique d’Islande, où nous sommes parvenus à nous croiser.

Par

4

En 1970, Marcos Valle a 27 ans. Un morceau a suffi à lui donner une renommée internationale, cinq ans plus tôt. C’était sur son deuxième album intitulé “O Compositor e O Cantor”. Un titre quasi instantanément repris par la crème des interprètes de la grande variété brésilienne puis américaine, des pointures de la stature de Frank Sinatra, de Johnny Mathis ou d’Andy Williams. « Samba de Verão » dans le nord du continent américain perdra ses lettres portugaises pour devenir « Summer Samba (So Nice) ». En 1970, Marcos Valle est de retour au Brésil après avoir vécu son rêve américain : une tournée avec Sérgio Mendes, de timides apparitions télé dans des shows incontournables, un “best of” instrumental pour Warner, du genre de ceux qu’on demande à Antonio Carlos Jobim depuis 10 ans pour engranger les œufs d’or de la « Garota de Ipanema ». En 1970, Marcos Valle a retrouvé un Brésil verrouillé par la dictature militaire. Il délaisse les polos, la petite raie sur le côté, les allures de garçon sage, pour regarder le monde à partir d’une chambre sans fenêtre et opérer sa première révolution.

Par

0

La dernière fois qu’on l’avait vue, Sophie Hunger déambulait dans les rues de Paris et nous offrait la plus belle démonstration de dribbles en talons. C’etait pour le clip de “Like Like Like” réalisé par Jeremiah.

On la retrouve cette fois-ci à Londres jouant les âmes charitables au côté d’un solat vétéran traumatisé par la guerre et ses atrocités.
“Souldier” explore un autre registre, tout aussi somptueux.

Par

0

Prenez un groupe, Foals par exemple. Préparez leurs amplis, batterie, tout ce dont ils ont besoin pour jouer leurs morceaux en toute intensité. Mettez tout cela dans un endroit majestueux et iconique de Paris, comme la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville.
Videz l’endroit, et laissez le groupe jouer. Voici Empty Space, la nouvelle série vidéo de La Blogothèque, réalisée avec le soutien de Converse.

Par

7

Ou comment, avec un disque jouissif et foisonnant, prendre le contrepied d’un parcours jusqu’ici marqué par l’épure et fragilité. Tout cela sans perdre son âme, en gardant finesse et tact. Balmorhea, quintet instrumental texan, déconcerte et réjouit d’un seul mouvement.

Par

1