Certains font remixer leurs morceaux par the XX ou James Blake. D’autres le font simplement reprendre par Dinosaur Jr. On préfère bien sûr cette deuxième option, celle choisie par Phoenix. Voici donc ‘Entertainment – Dinosaur Jr. Remix’. Si, si…

Par

0

Amoureux des vinyles, de leurs pochettes, de leurs couleurs et/ou de leurs typos, allez donc scroller à l’infini le merveilleux tumblr qu’est KoverMeBadd. Un ravissement pour les yeux avec des disques qui ne sont pas affreux non plus à écouter.

Par

0

 

C’était le 20 décembre 2012, la veille de la fin du monde. Au lieu de passer ces derniers instants avec nos familles, nous sommes partis avec Hugo en Bretagne passer […]

Par

0

Entre deux concerts parisiens, Björk nous a expliqué quels ressorts avaient présidé la réalisation de son dernier projet, Biophilia. Sans s’étendre sur la discussion que nous voulions engager sur ses vingt ans de carrière. Sujet pourtant passionnant, qui révèle l’absolue cohérence d’une oeuvre en permanente recomposition.

Par

2

Pour l’hiver qui s’acharne, parce que les seules valises que tu portes sont sous tes yeux, bien trop lourdes, l’Australie vient réchauffer ton petit cœur en nous envoyant « Water Damage », nouvelle chanson de Dick Diver, avant goût parfait de leur deuxième album qui sort le 16 mars chez Chapter Music. Une drogue ensoleillée sans risque d’overdose pour ce lundi matin. Posologie : six écoutes le matin, deux après le déjeuner, trois au coucher.

Par

2

 

Cents bougies vacillantes placées délicatement en demi-cercle sous deux lustres suspendus à six mètres du sol …Une fine couche de poussière perturbée par une paire de bottes et les pieds […]

Par

3

 

Parfois, la bonne chose à faire c’est d’écouter de la musique triste. Nous en avons besoin quand il nous arrive de la merde. Qu’il s’agisse d’une perte, d’un chagrin d’amour, […]

Par

1

On trépignait déjà d’impatience quand l’annonce de son retour est tombée. Quelques jours après un nouveau clip et dix avant sa sortie, The Next Day, le nouvel album de David Bowie, est en écoute intégrale sur iTunes. C’est le cadeau avant le week end, merci David.

Par

1

 

Il est très drôle de donner rendez-vous à un groupe dont on ne sait pas forcément à quoi il ressemble. Autant on connait leur musique mais on ne s’est pas […]

Par

2

#012

Parce que les dernières neiges n’ont pas tout à fait fondu mais qu’on rêve déjà de ranger les bottes au placard et d’aller danser. De s’enfermer dans des salles de concert moites, respirer à pleins-poumons la sueur de son voisin et les vapeurs éthyliques. Parce que le printemps revient bientôt et qu’en attendant, faut bien s’occuper, voici notre dernier vide-poches hivernal.

Par , , , , , et

0

 

Les Local Natives ont toujours été joueurs. Toujours prêts à se laisser embarquer, à adapter leurs morceaux, à se laisser surprendre. Pour nous, ils avaient joué dans l’obscurité, les pieds […]

Par

3

C’est l’histoire d’un garçon de 21 ans, malade, épuisé, qui n’arrive à rien faire d’autre que jouer du piano. C’est l’histoire d’un des plus beaux albums de tous les temps, If you’re feeling sinister. Un long documentaire de Pitchfork sur l’album de Belle and Sebastian.

Par

1

#6

Les fans d’Éric Rohmer adorent l’innocence de ses jeunes héroïnes et l’innocuité apparente des stations balnéaires où elles aiment à évoluer, dans la torpeur d’arrière-saisons qui ignorent poliment le bruit […]

Par

1

 

C’était presque un Bruxelles-Paris juste pour un Concert à emporter. Quelques heures avec Françoiz Breut et Stéphane Daubersy à déambuler dans le Paris qu’elle aime.

Par

0

On ne sait pas encore grand chose de son nouvel album, mais il semblerait que Marissa Nadler opère cet hiver une bien belle mue. Celle qui interprétait seule à la guitare des ballades pour les morts et les vivants au charme délicatement suranné, et  d’une voix dont elle travaillait la transparence et l’évanescence – parfois jusqu’à la lie  -, nous revient avec ce « Wedding » tout en miroirs déformants, et d’une sophistication inusitée, chez elle.  Marissa Nadler semble avoir décidé d’affronter la lumière, un peu comme le ferait l’enfant  - pas si improbable que ça – de My Bloody Valentine et des Cocteau Twins.  On pourrait craindre qu’elle se brûle les ailes à ce petit jeu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sur  « Wedding », ses habits de mariée lui vont bien, et recentrent sa très belle voix sur l’essentiel. On tiendrait le pendant « dream pop » de ces titres de chevets que furent en leur temps « Fifty Five Falls », « Mayflower May » ou « Diamond Heart ». En plus, son dernier clip est réalisé par Derrick Belcham, un collaborateur régulier de la Blogothèque, grand pourvoyeur de Concerts à Emporter  (Thurston Moore, Cold Specks, Colin Stetson ou plus récemment Orphic Oxtra), ce qui ne gâte rien.

Par

0