La Blogothèque http://www.blogotheque.net Tue, 30 Sep 2014 13:15:03 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.8.1-alpha Soirée de Poche : Baxter Dury http://blogotheque.net/2014/09/29/soiree-de-poche-baxter-dury/ http://blogotheque.net/2014/09/29/soiree-de-poche-baxter-dury/#comments Mon, 29 Sep 2014 14:23:36 +0000 http://blogotheque.net/?p=22941 On n’a pas attendu qu’il se peigne un palmier sur l’épaule pour avoir envie de faire quelque chose avec Baxter Dury. On avait même filmé un concert sur sa dernière tournée pour le courtiser. Mais en bon dandy, l’homme sait se faire désirer.

Nous ne serons visiblement pas les seuls à être comblés que cela arrive enfin : combien, autour de nous, se sont-ils (elles !) pâmés quand nous leur avons glissé la confidence ? Combien rêvent de le voir suer et s’enivrer sur scène, sans jamais perdre de sa droiture, se lâcher sans jamais se perdre, jouer d’une voix prétendument mal assurée pour mieux faire vriller les têtes et bouger les hanches sur un tempo indolent et élastique à la fois

Les filles vont crier, donc. Quelques garçons aussi, en fait. Mercredi 1er octobre, nous accueillerons donc Baxter Dury et sa classe absolue pour notre 44ème Soirée de Poche.

La soirée aura lieu dans l’Est de Paris, et comme Charles Bradley, elle sera diffusée en direct sur Arte Concert. Et si vous voulez être de la fête, vous savez comment faire : envoyez un mail à blogotheque@gmail.com en précisant si vous voulez une ou deux places. Nous ouvrons les inscriptions jusque ce soir 22h, puis nous tirerons les gagnants au sort.

baxter-oueb

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/29/soiree-de-poche-baxter-dury/feed/ 0
Protomartyr @ Route du Rock http://blogotheque.net/2014/09/29/protomartyr-route-du-rock/ http://blogotheque.net/2014/09/29/protomartyr-route-du-rock/#comments Mon, 29 Sep 2014 12:27:57 +0000 http://blogotheque.net/?p=22937 Je ne suis pas sûr qu’il nous ait dit bonjour, je ne saurais même dire s’il était là quand nous avons salué les autres. Je ne l’ai vraiment remarqué qu’un peu plus tard, lorsque nous avons commencé à accrocher un petit ampli à la ceinture du guitariste, à essayer de réparer la caisse claire du batteur : il était là, pas loin, avec son blazer un peu trop large et ses lunettes noires, marchant en rond dans la boue bretonne, ne parlant à personne.

J’ai du me dire que le manager de Protomartyr avait l’air d’un bon gros naze. J’ai du me le dire juste avant qu’Henri ne fasse glisser un micro sous sa chemise, me faisant réaliser par un petit geste rituel qu’il était le chanteur du groupe.

 

La froideur, la réserve maniérée, hautaine de Joe Casey était aussi agaçante avant le tournage que précieuse pendant celui-ci. Lorsque, dans les douves du Fort St Père, Protomartyr se lança dans son post-punk rigoureux et minimaliste, son petit sourire, son sourcil haut, sa voix qui vient se poser avec un air de ne pas y toucher, donnaient étrangement chair et vie à une musique qui sans ça aurait sans doute été trop sèche. Même la façon dont il s’est éloigné des autres à la fin du premier morceau, sans rien dire, avait soudainement un style fou.

Et il n’est pas facile de garder une attitude dans des douves devenues marécageuses, stigmate de l’averse de la veille, qui avait transformé l’intégralité du site de la Route du Rock en une vaste flaque de boue poisseuse.  Crottés jusqu’au genoux, le pas lourd, nous sommes remontés jusqu’à la grande scène, contraints à rester à l’arrière, et à essayer de faire plus de bruit que l’épandeur affairé à noyer la boue sous un tapis de paille. La machine était furieuse, la musique tout autant. Ce fut une belle rencontre.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/29/protomartyr-route-du-rock/feed/ 0
Piers Faccini & Vincent Segal http://blogotheque.net/2014/09/26/piers-faccini-vincent-segal/ http://blogotheque.net/2014/09/26/piers-faccini-vincent-segal/#comments Fri, 26 Sep 2014 13:33:59 +0000 http://blogotheque.net/?p=22928 Nous avions déjà filmé Vincent Segal et Piers Faccini à plusieurs reprises, séparément. Les filmer ensemble avant la sortie de Songs of Time Lost, leur premier disque commun, allait donc de soi.

Nous les avons suivis jusque dans les Cévennes. Là-bas, dans ce cadre idyllique, loin de Paris, de son bruit constant et de sa foule compacte, nous les avons laissé faire : la complicité, quelle soit humaine ou musicale, produit des moments qu’il n’est pas nécessaire de mettre en scène. L’enchevêtrement de leurs visages et de leurs instruments comme symbole d’un album fait à quatre mains par deux musiciens habités.

 

Piers Faccini et Vincent Segal seront en concert aux Bouffes du Nord à Paris le 30 septembre. Toutes les dates de leur tournée française sont par là.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/26/piers-faccini-vincent-segal/feed/ 0
EMA http://blogotheque.net/2014/09/25/ema-3/ http://blogotheque.net/2014/09/25/ema-3/#comments Thu, 25 Sep 2014 15:54:21 +0000 http://blogotheque.net/?p=22917 Dans une boutique de plantes aux allures de jungle, dans ce quartier aux allures de métropole, Erika M. Anderson enfile ses mitaines et accorde une guitare acoustique empruntée pour s’aventurer sur le terrain miné que représente un morceau électrique passé en acoustique. Cela demande des efforts. Les chansons d’EMA nécessitent des interférences, du feedback, une foule compacte, une enceinte un peu brinquebalante. En cet après-midi, elle ne fait face qu’au babillement lointain des voitures et au vide.

Erika ne se démonte pas, se concentre et livre deux titres faits pour le bruit, mais joués dans le calme de verdure que représente ce bosquet urbain.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/25/ema-3/feed/ 0
Alt-J en direct au Casino de Paris lundi http://blogotheque.net/2014/09/25/alt-j-en-direct-au-casino-de-paris-lundi/ http://blogotheque.net/2014/09/25/alt-j-en-direct-au-casino-de-paris-lundi/#comments Thu, 25 Sep 2014 11:03:51 +0000 http://blogotheque.net/?p=22925 Avant de les retrouver au Zénith l’année prochaine (le 4 février pour ceux qui seraient passé à côté des affiches 4×3 dans le métro), Alt-J seront au Casino de Paris lundi.

La bonne nouvelle, c’est que nous y serons aussi puisque l’on filmera les Anglais pour leur premier passage en France depuis la sortie de leur deuxième album.

Le live sera retransmis en direct sur Arte Concert à partir de 21h, lundi 29 septembre donc, pour que vous puissiez chanter “Matilda”, “Tesselate” et “Breezeblocks” à tue-tête et découvrir les nouveaux titres de This is All Yours sans bouger de votre canapé.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/25/alt-j-en-direct-au-casino-de-paris-lundi/feed/ 0
Kwabs – Walk http://blogotheque.net/2014/09/25/kwabs-walk/ http://blogotheque.net/2014/09/25/kwabs-walk/#comments Thu, 25 Sep 2014 08:23:30 +0000 http://blogotheque.net/?p=22921 Une ancienne piscine municipale oubliée, vide et un peu délabrée. Ses carreaux blancs et ses lignes noires graphiques. Ses panneaux d’un autre temps et son balcon rouge vif. La ville d’Oldham dans la banlieue de Manchester et cette impression fugace d’entrer dans un film de Ken Loach en traversant ses longues rues toutes semblables les unes aux autres et ses maisons identiques de briques rouges.

Chadderton Baths était le terrain de jeu parfait pour Kwabs et sa voix soul prête à rebondir sur les murs de cet immense corps de céramique vidé de son sang et de sa vie. Le lieu idéal pour donner toute la reverb nécessaire à ce timbre à la fois doux et puissant et le faire résonner du fond de la piscine jusqu’à son plafond.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/25/kwabs-walk/feed/ 0
Charles Bradley http://blogotheque.net/2014/09/19/charles-bradley-2/ http://blogotheque.net/2014/09/19/charles-bradley-2/#comments Fri, 19 Sep 2014 13:35:18 +0000 http://blogotheque.net/?p=22892 Il y a quelques semaines, Chryde vous annonçait la quarante-troisième Soirée de Poche par ces mots :

Il va probablement arriver les yeux déjà humides de gratitude. Il va se préparer comme avant d’entrer sur le ring. Il va prendre quelques personnes dans ses bras, saisir son micro comme s’il pouvait tenir debout sans, puis le balancer devant lui, puis s’y accrocher de nouveau. Il va danser comme un jeunot, s’accroupir comme un dévot, pousser sa voix comme si sa vie en dépendait.

Il y aura des cuivres et des choeurs derrière lui, une armée de sourires pour lui faire face. Cela sera fiévreux et dansant, émouvant et chaloupé, cela sera la 43e Soirée de poche, et Charles Bradley en sera le maître de cérémonie.

C’est exactement comme ça que cela s’est passé – les enfants de nos hôtes jouant les guest stars en sus -, et c’est à revoir sur Arte Concert et ici.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/19/charles-bradley-2/feed/ 0
Amen Dunes http://blogotheque.net/2014/09/18/amen-dunes/ http://blogotheque.net/2014/09/18/amen-dunes/#comments Thu, 18 Sep 2014 12:53:06 +0000 http://blogotheque.net/?p=22893 Je me souviens avoir lu Damon McMahon répondre sobrement “I’ve had many lives” dans une interview, lorsqu’on le questionnait sur son passé. Le parcours atypique de ce mec laisse pourtant à penser qu’il a vécu des choses incroyables, notamment lors de ses années passées à galérer en Chine.

Mais voilà, autant le dire tout de suite, le personnage est à cents lieues de l’archétype pénible du bourlingueur qui se gargarise de ses expériences. Non, Damon McMahon n’est pas dans la démonstration. Il y a chez ce type – comme dans ses chansons – un mélange de simplicité et d’émerveillement mais aussi une sagesse sous-jacente à qui sait tendre l’oreille.

L’exercice du Concert à Emporter est dans ce cas précis le bon révélateur, au sens photograhique du terme. En dissolvant le vernis de la production, en dépouillant les chansons de tout effet, on capture ici l’essence même des compositions d’Amen Dunes : des folk-songs à la maturité impressionnante. Aussi universelles que peut être le titre de son dernier album, Love.

Il n’y a pas grand chose à ajouter sur ce film. Bien sûr, vous pouvez choisir d’y chercher un sens caché, un mysticisme dissimulé quand les échos de la voix de Damon résonnent avec les plans de la cathédrale de Notre Dame. Ou simplement vous laisser porter tranquillement, aussi insouciants que nous l’étions ce dimanche après-midi.

 

Amen Dunes se produira au festival Heart Of Gold, Heart Of Glass le 19 septembre et le 20 septembre au Chabada à Angers, dans le cadre du Levitation France.
Pour les Parisiens, rendez-vous le 25 novembre au Point Ephémère.

Amen Dunes – Love (LP), disponible chez Sacred Bones/Differ-ant

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/18/amen-dunes/feed/ 0
Manchester is (still) everywhere http://blogotheque.net/2014/09/10/manchester-still-everywhere/ http://blogotheque.net/2014/09/10/manchester-still-everywhere/#comments Wed, 10 Sep 2014 16:35:30 +0000 http://blogotheque.net/?p=22888 “Envoyé spécial à Manchester : la suite” : quatre ans après WU LYF (vie et mort) et la curiosité nouvelle qu’ils ont généré autour de Manchester, le label Only Jocking Records et ses compilations donnent l’occasion d’en remettre une couche parce que non, on ne devrait pas cesser de garder un oeil sur ce qui se trame dans cette ville.

En 2011, on s’enthousiasmait pour Money, Patterns (qui ont respectivement fait un beau parcours depuis) et quelques uns de leurs voisins. On les retrouve en partie sur les compilations “Manchester Standards” : deux vinyles de 15 titres en édition limitée (le 1er disque est sorti en juillet 2013, le 2ème en juin dernier) qui font un tour d’horizon des formations mancuniennes les plus actives de ces trois dernières années.

Ces deux disques s’écoutent en partie en ligne mais doivent surtout s’acquérir très vite avant épuisement et regrets.

 

Malgré ces 30 groupes, on n’aura toujours pas réussi à résumer la scène actuelle (fort heureusement) et il ne me manquait donc que cet alibi pour mettre ou remettre un petit coup de projecteur en une playlist sur ceux qui sont – à mon gout – les plus prometteurs de Manchester. Petite avant-première avec un nouveau morceau de Ménage à Trois (dont un des membres n’est autre que le batteur de Los Porcos et feu WU LYF).

Ils ne sont pas sur soundcloud mais Joe et Evans de WU LYF, Los Porcos et/ou Ménage à Trois (oui, tout ça) ont un nouveau projet nommé Dream Lovers dont voici un premier extrait

 
On n’oubliera pas non plus de jeter une oreille (et un oeil) au dernier morceau en date de G R E A T W A V E S

A noter dans vos agendas :
- Only Jocking Records sera en dj set au Motel le samedi 13 septembre avec quelques copies de Manchester Standards sous le coude.
- Ils sont plus londoniens que mancuniens mais FAMY (dont quelques membres font partie de Los Porcos) seront en concert le 18 septembre à l’Espace B et des places sont à gagner sur notre page sortir.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/10/manchester-still-everywhere/feed/ 0
Tobias Jesso Jr http://blogotheque.net/2014/09/10/tobias-jesso-jr-2/ http://blogotheque.net/2014/09/10/tobias-jesso-jr-2/#comments Wed, 10 Sep 2014 13:59:28 +0000 http://blogotheque.net/?p=22886 Je n’ai d’abord vu qu’une photo de lui. Un échalas face à un mur blanc, avec trop de bouclettes sur la tête. Il était 24e d’un énième top 25 des artistes à surveiller, je ne sais même plus sur quel site. On était au mois de janvier, j’ai cliqué.

J’arrivai sur YouTube, face à la photo d’un gamin en pyjama sur laquelle était collée une chanson un peu mordue sur les bords, où l’on devinait encore le mouvement qui avait déposé ça et là quelque poussière, une petite patine, un souffle à l’ancienne. Un piano, une voix, et cette chanson qui aurait pu tout être, une démo d’il y a quarante ans qui n’aurait jamais vu la lumière, une balade enregistrée timidement, et qui n’aurait jamais été envoyée aux oreilles auxquelles elle était promise. On pensait à plein de noms, on pensait à tous ces garçons qui, au fil des décennies, avait su faire tenir leur voix en équilibre fragile sur un accord mineur. On pensait à John, Harry, Elton… Qu’elle ait été écrite par un gamin d’aujourd’hui ou sortie de la cave d’un vieux disquaire, qu’importait après tout, cette chanson était une évidence, quelle que soit l’histoire qu’on voulait y coller. Elle s’appelait ‘Just a dream’. Après une centaine d’écoutes, je l’évoquais sur le Facebook de la Blogo.

Quelques mois plus tard, je reçois un mail d’un contact américain, qui me demande qui est en charge du Facebook de la Blogo, sur un ton presque froid. Il veut savoir qui a écrit ce post sur Tobias. M’explique que le garçon a été signé chez True Panther, qu’il vit à Vancouver, qu’il faut le filmer. Il est à Los Angeles dans quelques jours, on a quelqu’un là-bas ?

Oui, il y a Arturo là-bas. Vite, on y cherche un piano, passons en revue des villas prétentieuses, des espaces bien trop blanc, bien trop lumineux, avant de tomber sur ce bar. Ce bar sombre, qui n’a pas été entrenu au delà du nécessaire, un endroit resté dans son jus, éclairé par quelques néons et par la maigre lumière que laissent passer d’épais blocs de verre. Ce bar où à part le téléviseur qui est devenu plat, tout est resté un peu comme il y a dix ans, vingt ans, trente ans, où les deux vieux hommes au comptoir ne sauraient dire depuis combien de temps ils viennent tous les après-midi.

C’est dans cet endroit, à la lumière douce, la poussière diffuse, aux sons étouffés, que Tobias, avec ses bouclettes et ses mimiques, a chanté ces chansons sans âge. Et c’était comme vous le voyez. Un moment intemporel, que vous pourrez associer à ce qui accrochera le plus, en vous, à d’intouchables mélodies. Elles ont imprégné ces murs. Elles vont durer longtemps, on en est sûrs.

]]>
http://blogotheque.net/2014/09/10/tobias-jesso-jr-2/feed/ 0