La Blogothèque

“Wedding” en avant-goût du prochain album de Marissa Nadler

On ne sait pas encore grand chose de son nouvel album, mais il semblerait que Marissa Nadler opère cet hiver une bien belle mue. Celle qui interprétait seule à la guitare des ballades pour les morts et les vivants au charme délicatement suranné, et  d’une voix dont elle travaillait la transparence et l’évanescence – parfois jusqu’à la lie  -, nous revient avec ce « Wedding » tout en miroirs déformants, et d’une sophistication inusitée, chez elle.  Marissa Nadler semble avoir décidé d’affronter la lumière, un peu comme le ferait l’enfant  - pas si improbable que ça – de My Bloody Valentine et des Cocteau Twins.  On pourrait craindre qu’elle se brûle les ailes à ce petit jeu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sur  « Wedding », ses habits de mariée lui vont bien, et recentrent sa très belle voix sur l’essentiel. On tiendrait le pendant « dream pop » de ces titres de chevets que furent en leur temps « Fifty Five Falls », « Mayflower May » ou « Diamond Heart ». En plus, son dernier clip est réalisé par Derrick Belcham, un collaborateur régulier de la Blogothèque, grand pourvoyeur de Concerts à Emporter  (Thurston Moore, Cold Specks, Colin Stetson ou plus récemment Orphic Oxtra), ce qui ne gâte rien.