La Blogothèque

La grande évasion, le retour

Ouer iz ze Brighton Pir?

Comme chaque année, on repart au Great Escape à Brighton, festival de découvertes musicales niché au coeur des sept cent milliards de bars et de salles de concerts que contient la ville.

En plus de têtes connus qu’on est très heureux de retrouver (Noga Erez, The Districts, Douglas Dare, Rat Boy, Shame, Julie Byrne et chouchou Isaac Gracie), on vous a dressé une petite liste non-exhaustive des groupes qu’on a hâte de voir en live à l’édition 2017.

Rejjie Snow
On a vu son tout premier concert à la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand à l’époque où il se faisait appeler Lecs Luther. Le jeune homme était alors à peine majeur, et s’apprêtait à quitter son Irlande natale pour la Floride. Depuis, Lecs est devenu Rejjie Snow, a fait un petit tour en école d’art et n’a rien perdu du flow qui accompagne ses productions hip-hop à la fois sombres et très old school.

Cherry Glazerr
Depuis que je l’ai vu rouler des patins à sa guitare dans le clip de “Nuclear Bomb” où elle vit une histoire passionnelle avec son instrument, j’ai un gros faible pour Cherry Glazerr, son rock garage et son humour bien débile.

 
Goat Girl
Quatre meufs badass de la banlieue Sud de Londres, signées chez Rough Trade, qui font du rock et envoient du gros bois.

 
HMLTD
Imagine un mec avec la voix de Tim Darcy de Ought, en slip à paillettes, sur de l’électro-rock possédée, sans queue ni tête : voici Happy Meal Limited et leurs lives complètement foutraques dont on ne sait pas bien si on ressortira vivant.

Jerkcurb
Premier de la (longue) liste de groupe du label Handsome Dad que l’on attend de voir avec impatience au Great Escape : Jerkcurb, son nom imprononçable du premier coup, sa voix de crooner désabusée et sa subtile pop romantique, mélancolique et crève-coeur de bal de promo US.

 
Bruce O Yates
Collègue de label de Jerkcurb, Bruce O Yates n’est pas inconnu au bataillon puisqu’on l’a déjà vu dans le groupe FAMY, et dans le supergroupe Los Porcos composé de membres de FAMY et d’ex-WU LYF. Comme Jerkcurb, on se croit un peu à la fin d’un épisode de The OC en écoutant la pop-boom de fin d’année de cet anglais doué.

Marika Hackman
Avec sa voix, Marika peut te briser le coeur (allez écouter ses premiers titres si ce n’est pas déjà fait), te bouleverser sur les chansons des autres (allez écouter Suicide Songs de Money sur lequel elle chante si ce n’est pas déjà fait), et aussi envoyer balader le lyrisme pour faire du rock qui tape et fait danser (allez écouter la chanson ci-dessous extraite de son prochain disque à venir en juin si ce n’est pas déjà fait).

The Parrots Du rock lo-fi tartiné de sueur et de cette fine couche de bière et de pisse qui recouvre le sol des clubs après une certaine heure : c’est ce que proposent The Parrots, cousins espagnols des Black Lips.

Babeheaven
Je suis responsable d’au moins 348 écoutes sur 2701 du titre “Your Love” sur le Soundcloud de Babeheaven.

Parekh & Singh
De la dream pop venue d’Inde pour les fans de Belle & Sebastian.

 

-

L’édition 2017 du Great Escape Festival se tiendra du 18 au 20 mai à Brighton.