La Blogothèque

The Lemon Twigs

Quoi de plus excitant que de cueillir les groupes à leurs débuts ? A l’heure des premières démos, des premiers EPs disséminés sur la toile dans l’espoir qu’un petit label les remarquent ou qu’un gros label les dérobent – pour les plus chanceux. Et si The Lemon Twigs devenaient instantanément vos favoris de demain ?

C’est un peu un cadeau quand quelqu’un vous fait écouter de merveilleux morceaux au stade de démos échappées d’un studio situé quelque part à Los Angeles.
C’est aussi un peu une torture quand les morceaux sont si beaux qu’ils font fondre en larme celui qui vous les fait découvrir, et qu’il faut attendre, attendre et attendre pour que ces bijoux sortent enfin au grand jour et que vous puissiez à votre tour les partager.

C’est ce qui s’est passé avec The Lemon Twigs, jeune groupe originaire d’Hicksville, Long Island. A la tête du quatuor deux frères, Brian et Michael D’addario, une locomotive de deux virtuoses qui touchent à tout depuis leur plus jeune âge : de la batterie à 5 ans, de la guitare à 7, des rôles dans des comédies musicales à Broadway ou encore dans des séries télés.
On attendra encore un peu pour admirer le sens du show de la fratrie mais on peut d’ores et déjà écouter leur nouveau single : des mélodies que ne renieraient pas les Beatles rencontrent la douce folie psyche de Foxygen.

Et ce n’est surement pas une coïncidence si la fratrie est bien entourée : à l’occasion de la sortie de leur premier album What We Know en 2014 ils font déjà les premières parties de Foxygen et c’est encore avec Jonathan Rado qu’ils ont travaillé sur leur nouvel album qui devrait sortir à l’automne prochain.

The Lemon Twigs sur facebook et twitter.
La chaine youtube de Lemon Twigs

Crédit Photo : Cara Robbins