La Blogothèque
Concerts à emporter

Lola Marsh

Pour son Concert à emporter, le groupe de Tel Aviv a entièrement réarrangé deux de ses chansons. Et c’est une belle réussite.

On va sur certains Concerts à emporter comme on plongerait dans un lac, sur un coup de tête, sans avoir au préalable goûté l’eau ou s’être fait une idée de la profondeur. Il faut une bonne dose de foi, de folie, ou quelqu’un de fort pour nous convaincre. Tout ce que nous avions de Lola Marsh, c’était deux titres, aussi efficaces que produits, et de bons contacts, donc, qui nous ont dit qu’on pouvait leur faire confiance.

Zou, on saute. Colin part pour Tel Aviv, revient quelques jours plus tard avec des images baignées d’un soleil sans saison. Et là, joie, parce que oui, ça valait le coup de sauter. Le groupe a pris plaisir à l’exercice, cela se sent. Il a surtout réarrangé ses chansons pour qu’elles sonnent pleinement, que l’acoustique ne soit pas un appauvrissement, mais une nouvelle coquille. Le Concert à emporter de Lola Marsh a servi à découvrir le coeur d’une chanson que nous ne serions pas forcément aller cherché. On aime quand ils servent à ça.