La Blogothèque
Concerts à emporter

Kurt Vile

Kurt Vile avait un avion à prendre.
Nous avions une panne de matos inexplicable.

Kurt avait ses cheveux longs détachés.
Henri, notre ingé son, se débattait tant bien que mal avec de longs câbles qui s’entêtaient à grésiller.

Kurt n’était pas bavard, concentré sur son ampli, sa boîte à rythme et le piano du Square Gardette où nous avions élu domicile le temps d’un après-midi.
Nous n’arrêtions pas de nous dire “ça va aller tu crois ?”

Kurt a pris une bière au bar.
Nous avons fait de même, il faisait chaud dehors, l’automne ne s’était pas encore installé.

Kurt s’est mis au piano.
Nos problèmes de son ne se sont pas envolés, mais nos câbles et micros ont bien voulu nous laisser un peu de répit le temps de tourner cette rare version de “Lost My Head There”.

Et dire que nous avons failli passer à côté.

 

Le nouvel album de Kurt Vile, b’lieve i’m goin down…, est disponible sur Matador.