La Blogothèque
Concerts à emporter

Take Away Ouganda : The Polyphonic Spree & The Very Best

Nous avons déjà tous essayé un jour de trouver les mots justes pour retranscrire une expérience bouleversante à nos proches – un exercice futile par lequel nous espérions donner un aperçu de ce que nous avions ressenti en utilisant par défaut des adjectif grandiloquents comme “génial”, “communion” ou “incroyable”. Des mots qui devraient être remplacés par un bien plus approprié “indescriptible”.

Notre voyage en Ouganda avec The Polyphonic Spree et The Very Best il y a quelques années était une de ces expériences-là : indescriptible. Heureusement, là où les mots nous font défaut, les images de la Blogothèque sont là pour montrer et partager ce que nous y avons vécu.

L’intention de ce film était de créer une mosaïque musicale collaborative ancrée dans un espace temps et un lieu où ne plus avoir peur était une nouvelle réalité que personne ne considérait comme acquise  et qui valait la peine d’être célébrée.

Les participants de ce film venaient du monde entier : une famille presque entière de généreux Texans, un DJ suédois, un chanteur du Malawi, un guitariste kenyan et nigerian né et élevé entre les Pays-Bas, l’Angleterre et l’Équateur, deux artistes français, des Américains et bien sûr, nos incroyables hôtes et musiciens ougandais.

Merci à tous ceux qui nous ont aidé à faire ce film, en particulier notre père ougandais Janani Norman Okot qui joue au début du film et nous a quitté depuis.

Si vous voulez aider l’organisation dans cette région, allez faire un tour sur ces sites :

invisiblechildrenug.com

pathwaystopeaceuganda.com

 

Traduit de l’anglais par Ondine Benetier