La Blogothèque
Concerts à emporter

The Districts, la suite

Un tram peut en cacher un autre.

C’est l’histoire d’une déambulation comme on les connait bien ici à la Blogo. Une promenade à travers la ville et ses recoins dont l’unique but est de trouver un endroit dans lequel un groupe sera à même de jouer l’un de ses morceaux pour que nous le filmions. Il faut un cadre exploitable du point de vue de l’image et du son donc, qui soit aussi, autant que faire se peut, loin de toute probabilité de se faire virer manu militari par une quelconque force de sécurité avant d’avoir fini la prise.

Soit en aucun cas le lieu où nous avons décidé de tourner cette troisième vidéo des Districts dont nous avions déjà longuement loué les mérites lors de la sortie des deux premières vidéos de leur Concert à Emporter.

Ne me demandez pas quelle mouche nous a piqué lorsque nous sommes passés à côté de ce pont où se croisent, de très près, les trams de la ligne 3B. Disons simplement que nous voulions un endroit unique et imprévisible pour filmer une chanson tout aussi unique et imprévisible, et que nous l’avons trouvé.

Je l’avais déjà expliqué ici : les Districts ne sont pas un groupe comme les autres, et “Long Distance” n’est pas formaté comme n’importe quel titre rock de 3 minutes 30. Sa force, c’est sa durée, ce long break auquel on ne s’attend pas, et qui semble ne jamais vouloir s’arrêter. Ce calme après la tempête qui permet de redescendre doucement, d’évacuer la tension accumulée au début du morceau.

Tout s’est passé très vite, et étrangement, très lentement – allez tenir un plan séquence sur un terre-plein de quelques mètres carrés pendant plus de six minutes. Il y avait une vue étrange. Un début de coucher de soleil qui ne voulait pas vraiment venir entre les nuages. Des trams qui passaient dans les deux sens, et des passagers médusés qui se demandaient ce qu’on pouvait bien fabriquer perchés sur ce morceau de béton de fortune. Il y avait une intensité vibrante dans la voix de Rob. Un peu de panique dans ses yeux.

A la fin de la prise, un type qui passait par là en vélo nous a demandé une cigarette. Nous avons juste eu le temps de lui en donner une avant de voir débarquer quatre agents de la RATP très remontés et stupéfaits que nous n’ayons pas évalué le danger que ce lieu (et ses lignes à haute tension) représentait. Et de nous faire gronder comme les gamins irresponsables que nous étions momentanément redevenus grâce à un groupe de gosses à peine majeurs au talent fou.

 

The Districts seront en concert le dimanche 16 août à la Route du Rock. Ils joueront aussi au festival des Inrocks avec Fat White Family, Wolf Alice et Bo Ningen le 12 novembre à Tourcoing (Grand Mix), le 13 novembre à Paris (Cigale), le 14 à Nantes (Stereolux) et le 16 à Toulouse (Le Bikini).