La Blogothèque
Concerts à emporter

ALA.NI & Villagers

C’est le genre de moment dont on n’ose rêver. C’est le genre de moments que l’on préfère, à la Blogo : quand on réussit à provoquer un pur moment de création, et que l’on assiste à quelque chose qui se crée alors même qu’on le filme, quelque chose qui prend naissance parce qu’on le filme.

On nous avait ouvert les portes de la Chapelle Expiatoire pour quelques heures. Nous avions décidé d’y filmer Villagers d’abord, puis ALA.NI. Nous nous étions dit qu’il serait rigolo de créer un lien entre les deux vidéos, en leur faisant se dire bonjour à la fin du film de Villagers.

Nous nous apprêtions à tourner cette scène. Nous étions tous les trois à l’extérieur, devant la porte. J’étais à côté de Conor, Ala.ni était de l’autre côté de la porte. Conor commença à gratter quelques accords sur sa guitare :
MOI : Tiens, c’est “Cry me a River” ?
CONOR : Oui !
ALA.NI : Oh, j’adore cette chanson !
MOI : Tu la connais ?
ALA.NI : Oui, un peu
MOI : Vous pourriez la jouer ?

Et zou, cinq minutes plus tard, ils étaient tous les deux dans la Chapelle. Ils n’avaient pas répété, ils ne se connaissaient pas dix minutes avant. Et ils ont fait la plus douce des reprises. Et nous, on était contents, on s’était fabriqué un beau souvenir.