La Blogothèque
Concerts à emporter

TEEN

Être musicien à New-York implique d’accepter le paradoxe suivant : le moindre début de succès vous entraînera loin de la ville même où vous aviez placé vos aspirations, celle pour laquelle vous vous êtes battus pour survivre.

Pour les amis, les amours alentours, de petits signes (la fin d’un enregistrement, l’arrivée d’un nouvel agent) concrétisent doucement les appréhensions. On craignait que la route appelle et voici que cela arrive, que tous ces succès que vous souhaitiez honnêtement pour votre ami vont peu à peu l’éloigner de vous. Et plus grand le succès sera, plus loin l’ami sera.

Dans la période précédent ces départs doux-amers, on peut néanmoins trouver paix, renforcer les liens, et trouver sens, ensemble, plus facilement.

Alors qu’elles s’apprêtaient à partir pour une tournée à travers le pays, une qui leur vaudra sans doute gloire et reconnaissance, les femmes de TEEN se sont réunies dans le parc de Fort Greene, pour se bercer des restes d’étés, et se préparer à l’incertitude qui présidera désormais à leurs amitiés

 

Les TEEN se sont fait dérober leur matériel à San Francisco. Elles n’ont pu continuer leur tournée qu’en empruntant des instruments deci-delà, et acceptent volontiers tout soutien. Cela peut se faire en cliquant sur ce lien et en donnant ce que vous pouvez donner.