La Blogothèque

Street Gnar – Shrine

Croisé chez Night People, Burger Records ou encore en compagnie d’Ignatz, Case Mahan semble être passé maître dans l’art du travestissement avec Street Gnar. Boîtes à rythme cheap et voix nasillarde façon branleur tapeur de colle, tous les artifices de la lo-fi sont bien en place sur Shrine, son dernier EP. Mais on aurait tort de s’arrêter à cette  étiquette, car du touchant “Constantly Crushed” jusqu’au kraut de poche de “Locked out”, Shrine distille une pop psyché entêtante qu’on imagine bien nous accompagner jusqu’à l’été prochain. Le disque sort aujourd’hui chez les amis d’Atelier Ciseaux et on ne saurait que trop vous le recommander.