La Blogothèque
Concerts à emporter

Eddi Front

Cents bougies vacillantes placées délicatement en demi-cercle sous deux lustres suspendus à six mètres du sol …Une fine couche de poussière perturbée par une paire de bottes et les pieds d’un Wurlitzer déplacé hors de la porte donnant sur Greenpoint. … un feu solitaire brille derrière la silhouette de la chanteuse au centre de cette scène exposée.

Eddi Front écrit des chansons en noir, blanc et rouge. Elles expriment des souvenirs d’un amour soudainement acquis et lent à s’effacer. Elle est présente dans chacunes d’elles, à la fois sujet et observateur pendant un instant. Sa voix résonne doucement, se hisse en clarté et en assurance au dessus de ces notes expertes, leur chaleur dessine un siège intime pendant qu’elle raconte des aventures vécues.

Voici une de ces chansons, un prélude d’une  de ces voix qui peut vous guider sur une route perdue, et captiver votre attention assez longtemps pour vous envoyer droit dans le mûr.