La Blogothèque
Concerts à emporter

Titus Andronicus

Je suis sur SoHo à Manhattan, Patrick Stickles prend place dans un bâtiment abandonné entre Grand et Crosby street, sur des débris de bois et un plancher coloré par des années de poussière.

Nous sommes juste au début des travaux de démolition. Dans cet environnement, Titus Andronicus se familiarise avec le son qui résonne. Les hymnes aux héros des arrêts pour camionneurs rebondissent sur les briques avant de retomber entre les débris.

Patrick remplit ces trous géants avec de la vie, atteignant tous les coins et illuminant les étages oubliés, entre le scintillement des lumières laissées par les ouvriers.