La Blogothèque

Energie fossile

Sur I Bet On Sky, troisième album depuis la reformation du trio originel (J. Mascis, Lou Barlow et Murph), tout est plus exacerbé que sur les précédents et donc plus appréciable encore. Un des meilleurs albums de Dinosaur Jr., tout simplement et une addiction renouvelée, sans qu’il soit nécessaire (ni possible) de l’expliciter vraiment…

Profanes

Aux oreilles profanes, rien ne ressemble plus à un album de Dinosaur Jr. qu’un autre album de Dinosaur Jr. Les chansons y sont à chaque fois malpropres et informes, toujours plus longues que nécessaires, allongées inutilement pour y placer des solos de guitares brouillons, aléatoires et parfois honteux. Les couplets sont miteux, les refrains sabotés dès l’entame, les ballades incongrues et les hymnes poussiéreux. Le son est indigne, les distorsions légions et les saturations nombreuses. Et la voix de J. Mascis, réglée sur 78 tours, est asthmatique ou tuberculeuse, au bon vouloir. Maladresse, hors-sujet quasi-constant et absence totale de charisme, pour enfoncer le clou… Et cela depuis près de trente ans déjà !

 

Pro, Fans

Aux oreilles fans aussi, rien ne ressemble plus à un album de Dinosaur Jr. qu’un autre album de Dinosaur Jr. Les chansons y sont encore toutes joliment crottées et semblent toujours judicieusement  un chouïa trop longues, les solos de guitares peu académiques, surprenants et parfois même déstabilisants. Les couplets sont plus rêches, les refrains plus magnifiquement maniaques, les ballades plus touchantes et les hymnes plus agréablement tranchants. Le son est imprécis à souhait, les distorsions foisonnantes et les saturations constantes dans leurs perfections. Et la voix de J. Mascis, posée à l’ancienne, rugueuse et cassée, reconnaissable entre mille et légendaire désormais. Plaisir, exigences, génie toujours et réussite totale, pour notre plus grand bonheur… Et cela depuis près de trente ans déjà !

 

Dinosaur Jr. – I Bet On Sky est disponible chez Jagjaguwar/Pias