La Blogothèque
Soirées de poche

Feist

Il avait fallu batailler, patienter, essuyer plusieurs reports, tenir le cap malgré une constante incertitude, tant et si bien que dans les jours précédant la Soirée de Poche, alors que tout était confirmé, nous étions encore dans le fantasme. Nous préparions quelque chose d’irréel, et Feist, avant même d’être là, était à la fois bien concrète et insaisissable. L’idée de Feist, c’est tout ce à quoi nous pouvions nous accrocher. Elle imprégnait la moindre de nos décisions, arbitrait toutes les conjectures, plaçait les lumières et guidait la main qui scénarisait la soirée. Nous étions aux ordres de notre fantasme, de l’idée la plus sincère que nous pouvions nous faire de la chanteuse qui allait arriver.

Puis elle est arrivé, avec ses colifichets indiens, et ses regards en coin. Et en quelques phrases, quelques avis, elle nous a appris que nous n’étions pas les seuls à fantasmer l’autre. Feist avait une idée de la Blogothèque. Elle a commencé par nous recadrer : notre fantasme nous avait fait sortir du sien, trop ambitieux. Puis elle a vertébré l’ensemble, replacé, ajusté, jouant très rapidement de notre envie de bien faire, de mon envie de la pousser à en faire plus. Toute l’après-midi précédant la soirée, elle a maintenu l’équilibre entre une exigence de tout instant, et l’envie de faire de cette soirée son terrain de jeu. S’amuser et donner un concert irréprochable.

Le reste est là. Il suffira de deux images pour tout résumer : Feist en début de soirée, comme une gamine préparant une surprise. Feist en fin de soirée, posant son front sur le micro à la fin d’une chanson intense.

Réalisation : Benoit Toulemonde | Production : Christophe Abric – Matthieu Buchsenschutz | Son : Jean Baptiste Aubonnet – François Clos – Etienne Pozzo | Image : Thomas Lallier – Ernesto Giolitti – Colin Solal Cardo – David Ctiborsky – Benjamin Rohel | Montage : Benoit Toulemonde | Mixage et Mastering : Etienne Pozzo – François Clos | Etalonnage : David Boushira | Production (La Blogothèque) : Chryde – Matthieu Buchsenchutz – Jonathan André – Dali Zourabichvili | Production (Stances) : Justine Sementzeff – Nicolas Rochette | Affiches : Thomas Baas | Remerciements : Carine Hervé – François Muracciole