La Blogothèque
Concerts à emporter

Gabriel and the hounds

C’était la veille de mon départ de New York, mon dernier séjour là-bas en tant que touriste. Un mail reçu à la dernière minute m’emmenait à Brroklyn, juste au sud de Vinegar Hill, pour rendre visite à Gabriel et son ‘chien du jour’, Bryan Devendorf, de The National.

Nous passons le BQE pour aller nous installer dans le studio qu’Aaron Dessner a construit au fond de son jardin, une oasis planquée dans Ditmas Park, où est né l’un des plus beaux albums de l’an passé.

Sur le mur, un disque d’or de High Violet et un assortiment de guitares vinage. Gabe parcourt le mur des yeux avant d’entrer dans le studio. Nous les regarderons depuis la salle de mix.