La Blogothèque

Træna, un festival au nord

Træna, c’est un festival organisé chaque été sur une petite île norvégienne posée sur le cercle polaire. Il faut cinq heures de bateau pour y arriver, et une fois là-bas, il ne fait jamais nuit. On y voit des concerts dans des grottes, Erlend Øye sous des tentes. On est allé y faire un tour, et on y a fait notre premier Webdocumentaire, avec Arte Live Web.

L’an dernier, un journaliste norvégien nous écrivait. Il voulait nous inviter à un festival de musique. Et les mots semblaient lui manquer pour décrire avec assez d’enthousiasme combien ledit festival était magique. La montagne de TrænaIl s’appelait Træna, il ne ressemblait à aucun autre. Il avait lieu sur une île au nord de La Norvège. Un archipel sur le cercle polaire. Un endroit, donc, où le soleil, l’été, ne se couchait jamais. Il fallait cinq heures de bateau pour y aller. Et une fois là bas, on pouvait voir un concert de Jenny Hval dans une grotte gigantesque, écouter Erlend Øye chanter dans une église, aller se reposer en écoutant un concert près des pêcheurs… Nous avons donc accepté l’invitation.

Jenny Hval - Concert

Ils sont partis à trois, Sophian, Thomas et Julien, pour filmer quelques concerts à emporter, et capturer des bribes de cet événement à part. Ils sont revenus avec des films dont il était impossible de dire à quelle heure ils avaient été tournés. Alors nous avons décidé de pousser le jeu plus encore. De faire un film sans heures, sans continuité. Dans lequel les séquences s’arrangent aléatoirement. Dans lequel vous verrez des festivaliers ivres morts, au soleil de minuit. Des Concerts à emporter sous un crépuscule qui dure huit heures. Du punk dans des chapelles, des expérimentations sur des bateaux de pêcheurs. Et Erlend Øye en DJ du village, déchaîné à 4h du matin.

Bandeau Træna

Le film est disponible sur ARTE Live Web. Il est en HTML5, il marche aussi sur iPad. Cliquez donc pour ‘TRÆNA, LE SON DU NØRSK”.