La Blogothèque

Bird en Boucle

Imaginez Andrew Bird entouré d’Andrew Birds, un orchestre de violons, un bouquet de boucles. C’est un projet en HTML5 que nous avons fait avec nos petites mains et l’aide du Mouv.

BIRD EN BOUCLE

 

Je me souviens d’une brève conversation avec Andrew Bird, après son concert à la Route du Rock en 2009. Je lui demande ce qu’il fera après sa tournée des festivals.

Il sourit et me dit : ”Je vais m’arrêter un temps. Ça fait onze ans que je n’ai pas fait de pause. Je vais aller en Californie, me poser là-bas, jouer aux jeux vidéos et débrancher mon cerveau”.

Puis, plus rien, comme promis. Jusqu’à ce qu’au début de cette année, on apprenne qu’un nouvel album est bientôt prêt. Et revient, naturellement, l’envie de le filmer, de faire quelque chose avec cet artiste incroyable.

Seulement, quoi ? Refaire un Concert à Emporter ? Non, il était parfait. Réorganiser une Soirée de Poche ? Non, impossible de créer plus belle magie que sa rencontre avec St Vincent. On reçoit l’album, on l’écoute, on note l’importance des boucles, on repense à ses pieds en chaussette jouant sur ses pédales à la Soirée de Poche. On aimerait jouer sur ces boucles.

Et si on filmait chacune des boucles ? Et si on répétait en vidéo ce qui se répète à l’oreille ? L’idée fait son chemin, et sur ce chemin, nous croisons les gens de Radio France. Il nous proposent de coproduire le film, de nous prêter le studio 106, de mettre au service de cette idée leurs ingés sons. On croise aussi François, qui veut bien essayer de programmer ça en HTML5. Et on en parle à Vimeo qui veut bien héberger les vidéos.

Et voilà. Une après-midi entière de tournage, pendant laquelle Andrew nous dira “Je crois que  l’enregistrement de la version disque m’a pris moins de temps”. Puis des jours et des jours de montage pendant lesquels la monteuse, Julie, perdra la tête à organiser les boucles et à s’assurer qu’elle n’en manque aucune. Des nuits de programmation pour François, qui veut s’assurer que le site fonctionnera même sur de vieux ordis.

Et donc, ce site, cette vidéo. Qui montre la puissance d’Andrew Bird qui, seul, et sans effort, construit un orchestre de boucles, utilise toutes les subtilités de son instrument, couche après couche. On a voulu faire un orchestre d’Andrew Bird. Le voici.