La Blogothèque

#3 – Psychic Wheels

Parce que c’est ça aussi Bandcamp Fire : garder trace de coups de cœur sans prétention, comme ces disques entendus à la radio un grand sourire aux lèvres que l’on oublie aussitôt. Aujourd’hui, dansons en écoutant Psychic Wheels.

Vous savez, ou vous ne savez pas mais je vais vous le dire, pour ce qui est de la musique, je vis modestement comme dirait une chanteuse de gauche. J’aime les chansons de peu. Les guitares pas trop accordées, les batteries faites d’un tom et d’une caisse claire. Je pense que Beat Happening et Daniel Johnston sont parmi les plus belles choses au monde et j’ai beaucoup de mal avec la virtuosité. Alors quand je tombe, de tag en tag, sur cet EP de Psychic Wheels, son rythme répétitif que l’on imagine frappé debout, sa grosse voix pas bien assurée et ses deux titres qui parlent si bien d’amour, je ne cherche pas à comprendre. Je secoue la tête doucement, je ferme les yeux et je ne laisse pas trop de temps après la dernière note pour appuyer une nouvelle fois sur le bouton play.

http://bandcamp.com/EmbeddedPlayer/v=2/album=999847463/size=venti/bgcol=FFFFFF/linkcol=4285BB/

Sans doute qu’après, quelques jours plus tard, j’irai me renseigner, voir s’ils ne préparent pas un album, ou juste un 45 tours (en fait je crois que je préférerai). Voir si l’on peut rêver de concerts en France. Mais en attendant, je vais écouter Y-O-U une trente-deuxième fois.