La Blogothèque
Soirées de poche
#23

Man Man

Nous étions légèrement étourdis, heureusement entraînés par les rythmes indolents de Tinariwen. Nous venions de mettre en boîte une Soirée de Poche méticuleusement préparée, la musique avait été belle, capiteuse, nous aurions pu tout ranger.

Mais entre temps, ils nous avaient dit qu’ils arrivaient. Ils venaient de finir leur concert au Café de la Danse, ils avaient encore de l’énergie, ils débarquaient. Les Man Man étaient aussi chauds que nous. Deux équipes se rejoignent, chacune avec l’envie de célébrer, de se lâcher.

On replace rapidement les micros. On change les cartes des caméras. On va chercher du whisky. Et c’est parti pour le n’importe quoi. Avec au programme : un poncho, un escabeau, une basket cendrier, une poubelle tambour, des craquinettes, deux vélos avec leurs sonnettes, un saxophoniste torse nu, un drapeau étoilé, un réal avec un chapeau de paille sur la tête, six mains sur un piano, une voix écorchée, détruite et puissante, et la plus heureuse anarchie possible. Comme si nous avions filmé ce qui n’aurait jamais supposé l’avoir été. Mais on est là pour partager de la joie, non ?