La Blogothèque
Concerts à emporter

Perfume Genius

Quand un artiste est sincère quand tout ce que vous connaissez de cet artiste, c’est la conviction avec laquelle il exprime son intimité la plus profonde dans ses chansons, le rencontrer peut être intimidant.

Mais, dès la première seconde, Mike Hadreas est charmant. Il vient de clore une semaine de concert et de promo. Il est l’aube, le quartier est encore en sommeil, mais lui et son groupe sont plein d’énergie, prêts à partager leurs chansons si intenses.

Nous commençons dans le hall principal du restaurant Manhattan in. Un piano à queue nous attend sous une lucarne, qui éclaire une végétation dont aucun de nous ne saura dire si elle est vivante ou non. La voix de Mile emplit le hall abandonné, avec une chanson parfaitement adaptée à l’intimité du moment.

Nous bougeons vers le bar, aseptisé, sans lumière. Un autre canevas vierge que Mike remplit seul, avec des notes lentes, insulaires.

Retour au piano. Pour finir, Mike a arrangé un morceau chétif mais joyeux, pile au moment où le soleil atteint son zénith et transperce la lucarne au dessus de nous.