La Blogothèque
Concerts à emporter

Retro Stefson

C’est à double tranchant : « on va vous jouer un nouveau morceau. Même pas enregistré ». Mais l’assurance d’Uni ne se discute pas. Après tout, Retro Stefson passe dans le ciel à la vitesse d’une comète : 18 ans d’âge en moyenne, un troisième album en préparation, un second Concert à Emporter, un déménagement du groupe à Berlin pour laisser exploser son talent.

Et c’est précisément sur ce nouveau morceau qu’on a été conquis. Soufflé par la maturité des enchaînements, l’efficacité du groove. Immédiatement, c’était un tube à nos oreilles, Jonathan dansant dans un cockpit, David slalomant d’un musicien à l’autre, à capter les gestes simples de chacun, ces gestes sublimés par leur somme. Moi je m’étais volatilisé, abandonnant l’enregistreur et priant pour que mes niveaux soient bons, que mes micros captent, et j’en riais en courant hors champ.

Dans un hangar à avion oui, on nous a gentillement invités au festival Iceland Airwaves, on a plein de choses à raconter sur cette session, et sur 3 autres groupes, mais patience, ça arrive..