La Blogothèque

Oliveray – Wonders en écoute

Peter Broderick et Nils Frahm n’avaient pas assez enregistré cette année… Autour d’une reprise d’une chanson d’Efterklang, ils ont décidé de former un groupe, Oliveray, et d’enregistrer dans la foulée un album complet. Nous vous le proposons en écoute aujourd’hui.

Ils sont sans doute les deux garçons les plus discrets qu’il nous ait été donné de croiser. Ils ne font pas de bruit, ne sont pas dans une quelconque esbrouffe. On les a souvent vu accompagner des artistes plus expansifs, ils étaient comme effacés; pourtant, on ne retenait qu’eux, lorsque l’un se mettait au piano, lorsque l’autre se mettait à chanter. Précautionneusement, ils ont fait leur marques, par subtiles touches successives, à force d’ouvrages minutieux, dans lesquels le son le plus infime semble avoir poussé assez lentement pour imposer sa raison d’être.

Ils sont sans doute les deux garçons les plus prolifiques qu’ils nous ait été donné de croiser. Sans effet d’annonce, sans projet plus grand que l’envie de faire de la musique. Rien que cette année, ils auront sortis deux albums, une bande originale, deux EP, et ils reprendront l’an prochain. L’un s’appelle Nils Frahm, l’autre Peter Broderick. En cette fin d’année, comme une divine surprise, ils ont monté un groupe, ont enregistré un album. Le groupe s’appelle Oliveray, l’album Wonders, c’est une merveille, nous vous le proposons en écoute :

Oliveray est né d’une reprise : leurs amis d’Efterklang ont proposé à Nils et Peter de reprendre ‘Harmonics’. Ils l’ont fait “de la manière la plus détendue possible”. Puis, puisqu’on leur proposait d’enregistrer quelques titres pour accompagner une tournée japonaise, ils ont monté Oliveray et enregistré les huit titres de Wonders. Ils l’ont fait en deux jours : une donnée sidérante. Ecoutez donc au casque, on dirait que cette musique a été sculptée dans du coton.

Wonders sortira le 9 décembre. On vous le conseille donc fortement. Vous pouvez le précommander ici, sur le site du label Erased Tapes.

Et juste pour info, on risque de ne pas vous lâcher avec ces deux là : la soirée de poche de Nils Frahm sera bientôt en ligne, et on attend un nouvel album de Peter Broderick en début d’année prochaine…