La Blogothèque

Alabama Shakes, You Ain’t Alone (bis)

“We’ve come from a long way… I want you to listen”, dit-elle au départ de la vidéo.

C’était il y a six mois. Ils s’appelaient alors ‘The Shakes’, ils avaient une chanson stupéfiante. D’eux, on ne trouvait rien, de pauvres vidéos dans des salles des fêtes, des photos au flash dans des bars paumés. Depuis, ils ont changé de nom (Alabama Shakes), ils ont signé chez Rough Trade, et ont enfin une video live potable, filmée récemment à Austin.

La chanson file autant de frissons sur scène qu’en studio. Et voir Britanny Howard – c’est donc son nom –  serrer les poings, hurler, reprendre son souffle, suer sous ses lunettes d’instit, mimer ses paroles, se cambrer soudainement, vivre sa chanson comme si elle lui passait au travers… On veut vite vite vite les voir. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à voir un groupe grandir.

Ha, et ils n’ont pas qu’un tube. Non, non… La preuve. Moins déchirante, pas moins efficace.