La Blogothèque

Old Watertown

Il y a des disques qui prennent leur temps pour se laisser découvrir. Je ne suis pas fan de Sinatra, en grande partie par ignorance, mais je scrutais depuis des années chaque pochette trouvée, à la recherche d’un indice. Tout ça parce qu’un N° spécial des Inrocks avait mentionné un de ses albums, avec quelque chose comme “water” dans le titre, parmi ses “200 trésors cachés”. Il y a quelques semaines, j’ai sorti du bac un disque que je n’avais jamais vu. Franck Sinatra, une gare vide dessinée dans des tons sépia, Watertown en lettres blanches. C’était lui.

Old Watertown - Frank Sinatra

Sinatra n’a fait qu’un Watertown. C’était en tout cas le voeu de Bob Gaudio et Jake Holmes, les deux auteurs – compositeurs du disque, faire avec Sinatra quelque chose qu’il n’avait jamais fait. Ils eurent l’idée d’un concept-album, genre dans lequel il venaient de s’illustrer avec le Genuine Life Imitation Gazette des Four Seasons, dont Bob Gaudio était un des fondateurs. Sinatra serait un type que sa femme vient de quitter en lui laissant leurs deux gosses. Sinatra serait le plus loin possible de Las Vegas. Dans une ville imaginaire du Middle-West nommée Watertown. Et le disque raconterait son histoire.

Old Watertown
Nothing much happening down on Main
‘cept a little rain

Il ne se passe rien à Watertown mais on y reste. Pour ces instantanés de vie qui oscillent entre moments de cafards profonds et petites rémissions. Pour la musique de Bob Gaudio, bande-son d’une vie ordinaire, pop adulte toute en finesse et en intériorité. Pour Frank Sinatra, majestueux dans la déprime et sa voix d’alors, un peu boursouflée, parfois incertaine, en osmose avec le concept de l’album.

Sinatra se contenta du minimum de promotion une fois l’album sorti. Un show télé avait été envisagé, mais rien ne fut concrétisé. Selon Bob Gaudio, Sinatra aimait le disque, mais il était mal à l’aise avec sa voix de l’époque. Il passa à autre chose. Watertown devint pour tous une ligne dans sa longue discographie mais pour ceux qui l’ont écouté, peut-être le seul disque de Sinatra à ranger à côté des Neil Young.

LES OBJETS : Trouvé à L’Introuvable, St Raphaël, à 15 euros, sans hésitation.