La Blogothèque
Mercredix

Autorisations parentales exigées

Des petits jeunes pré-pubères qui se prenaient pour les Stooges et sonnaient comme Au Bonheur Des Dames, on en connaît quelques uns. Ils étaient nombreux à avoir pris l’option rockstar au lycée, mais sont finalement bien peu à avoir décroché la mention à l’examen. Un Mercredix en dix groupes pas tout à fait majeurs au moment des faits…


Disponible sur Spotify

——

1. Ash – Uncle Pat

Parmi les révélations de l’année 1996 avec leur album 1977 , les petits gars d’Irlande du Nord faisaient déjà parler d’eux deux ans plus tôt avec un mini-album, Trailer , qui passait en boucle chez Steve Lamacq. Tim Wheeler et ses camarades étaient encore au lycée. Ils abandonneront les études un an plus tard… et vendront huit millions d’albums à ce jour. Bon calcul…

2. Silverchair –Suicidal Dream

1995 : le grunge est vieillissant mais ces jeunes australiens entretiennent encore un peu les rêves des adolescents aux longs cheveux sales et aux chemises de bucherons en mal de héros à guitares. Cela aurait pu être pire, c’était eux ou Hanson…

3. Kings Of Leon – Molly’s Chambers

Les grands frères sont majeurs mais il manque un bassiste et un deuxième guitariste pour monter un groupe. On reste en famille : le petit frère (seize ans) et le cousin (à peine majeur) feront l’affaire sur ce premier single…

4. Mutha’s Day Out – Locked

Un nom un peu ridicule et un seul album, My Soul Is Wet , devenu culte… les six membres de Batesville dans l’Arkansas (dont trois mineurs à l’époque) auront fait un passage éclair mais remarqué dans le monde de la musique.

5. Cajun Dance Party – The Next Untouchable

A dix-sept ans, Daniel Blumberg avait déjà tout compris et chantait avec toute l’arrogance et le talent de ses ainés. Après quelques rendez-vous ratés avec la gloire, il saborde son Cajun Dance Party et fonde Yuck. Et le buzz repart de plus belle…

Respect de la parité oblige, on passe à des groupes et artistes féminins…

6. Smoosh – Promises

Trois sœurs de dix-huit, seize et quatorze ans et un titre plutôt “chiadé” extrait de leur troisième album (paru l’an dernier). Leur premier date de 2004 et on n’ose même pas calculer l’âge des protagonistes à cette époque…

7. Taxi Taxi! – All I Think Of

Quand elles sortent leur premier EP, les sœurs Miriam et Johanna Eriksson Berhan ont dix-sept ans et des voix de sirènes. Et le charme agit encore aujourd’hui…

8. Laura Marling – New Romantic

Avant de jouer avec Noah and The Whale sur leur premier album, puis de gagner un Brits Awards cette année, la jeune Laura Marling sortait déjà des très très jolis singles quand elle n’avait que dix-sept ans…

9. Scout Niblett – Miss My Lion

Miss Scout n’a pas encore dix-huit ans quand elle sort son Sweet Heart Feve r en 2001. Elle met des perruques, porte de vieilles robes et partage un split single avec Songs : Ohia, ce “Miss My Lion” qui donne la chair de poule à chaque écoute…

10. Discount – It’s The End Of The World (R.E.M. cover)

La reprise est un peu conventionnelle pour un groupe qui se revendiquait plutôt punk. Elle serait presque anecdotique si la chanteuse n’avait pas dix-sept ans et un avenir autrement plus emballant avec The Kills et The Dead Weather. Et oui, c’est bien Allison Mosshart qui chante ici comme n’importe quelle punkette à chien bourrée à la 8.6…

Pour rester dans une thématique proche, on se repenchera sur le Mercredix #63 de Rom, consacré aux enfants stars ou choristes occasionnels…