La Blogothèque
Mercredix

Sommet annuel

Comme chaque année, la saison des tops, rétrospectives et autres bilans de l’année. Le Mercredix n’est pas en reste et s’en est allé fouiller dans les années précédentes histoire de voir, extraits à l’appui, si tout cela tient bien le coup.

Disponible sur Spotify

1 – The Supremes – “I Hear A Symphony”

Encore une perle signée Holland et Dozier pour le trio vocal féminin n°1 de la Motown. A peine le temps d’admirer toutes les trouvailles sonores qu’elle recèle qu’il faut déjà prendre congé – ou y revenir. Classée n°10 par Piero Scaruffi.

2 – Black Sabbath – “Paranoid”

L’un des plus importants groupes anglais des années 70 préfigure tout ce qui se fera d’important dans le heavy metal (et au-delà). Rafle la 1ère et la 5ème place dans le classement “The 100 Best British Rock Albums Ever!” établi en 2005 par les lecteurs du mensuel Kerrang! .

3 – Bruce Springsteen – “Thunder Road”

En 1975, Robert Christgau Jon Landau Merci à [KMS qui a relevé mon ânerie] est l’auteur d’une fameuse phrase définitive (“J’ai vu le futur du rock’n'roll : il s’appelle Bruce Springsteen”). On ne sait pas si ça tient toujours mais Born To Run était bien placé dans le Pazz & Jop du Village Voice.

4 – Talking Heads – “Born Under Punches”

Inspirateurs de nombreux groupes plus ou moins glorieux depuis quelques années, cet album s’est classé n°1 dans la liste des critiques du Melody Maker de l’époque. Byrne hurle comme un possédé ou psalmodie oriental, la basse se dédouble, la guitare se fait oiseau exotique et on ne compte plus les rythmes qui se répondent. A écouter encore et toujours.

5 – Jesus And Mary Chain – “You Trip Me Up”

Débarqués un an auparavant avec leur pop noyée dans le larsen et le feedback, les frères Reid trustent cette année-là le Festive 50 de John Peel. Encore aujourd’hui, c’est bien mérité.

6 – Pale Saints – “You Tear The World In Two”

Jusqu’ici, lectrice, lecteur, tu t’es dit que le Mercredix ne s’était pas foulé, surtout après plusieurs semaines d’absence.Ce serait oublier un peu vite les Pale Saints qui se classaient alors in extremis dans la liste de fin d’année du NME. Alors, qu’est-ce qu’on dit ? “Je vais aller écouter toute la discographie de ce groupe que j’avais oublié / que je ne connais pas.” Ouais, y’a intérêt.

7 – Massive Attack vs Mad Professor – “Radiation Ruling The Nation (Protection)”

Quand le remix surpasse l’original. L’un des albums de l’année 95 pour Mixmag.

8 – Kid 606 – “Secrets 4 Sale”

Le deuxième album du sale gosse du LOL glitch apparaît un peu partout dans les listes de 2000. Y compris chez Uncut !

9 – The Organ – “Love, Love, Love”

En 2005, les filles de The Organ apparaissaient en 25ème place du top des Inrockuptibles , juste derrière Earth. Et ouais. Et ici, on aime toujours ce disque.

10 – Actress – “Lost”

Dans le dernier numéro de The Wire , c’est Splazsh publié par Actress chez Honest Jon’s qui se hisse à la première place du rituel “Rewind”. On parie qu’il tiendra encore la route dans 10, 15, 20 ans ?

Et comme vous avez lu ce Mercredix jusqu’au bout, cadeau : la playlist 2010 de la Blogothèque. Pas vraiment un top mais plutôt un savant mélange de morceaux qui nous ont plu. A écouter sur Spotify également ici.