La Blogothèque

These United States

C’était la Coupe du monde, et le Portugal allait ou venait de jouer, ou peut-être était-ce l’Espagne, en tout cas ça klaxonnait sur le boulevard Saint-Laurent. On s’est demandé où on les emmènerait, These United States, et on s’est souvenu qu’on avait jamais filmé personne devant l’église. En croisant les doigts pour qu’un convoi de supporters ne décide pas tout à coup de venir faire les choeurs.

On les attendait à la Casa, mais ils n’arrivaient pas ; ils étaient bloqués sur la route, circulation difficile. Quand j’étais à Paris ce genre de truc arrivait rarement. Les groupes prennent souvent le train, et même s’ils viennent en van les distances à parcourir ne sont pas les mêmes. Le Canada est un pays gigantesque, et il n’est pas rare que les groupes se lèvent à 6h du mat’ pour arriver à temps aux balances à 17h. Alors on s’est commandé des nachos en espérant ne pas s’être pointés pour rien. Ils sont arrivés même pas irrités, le sourire jusque là, plutôt cool pour des mecs avec une heure de retard et un staff impatient à la Sala Rossa.

En allant chez James (My People Sleeping), dont la petite cour intérieure — construite, m’explique le voisin, à l’endroit où se trouvait un temple maçonnique — possède une acoustique très particulière : tout ce qui se dit au rez-de-chaussée résonne jusqu’en haut, mais en bas, on n’entend rien de ce qu’il se passe là-haut, en allant chez James donc, je demande à John s’ils sont déjà venus en France. Une fois me dit-il, mais faute d’argent, ils n’ont pu venir qu’à deux, avec Jesse. Ils ont joué à Flèche d’Or, et John me demande si je connais Vandaveer ; ils jouaient ensemble le même soir. Et ça me revient, mais oui, ce sont eux qui l’accompagnent sur ce Concert à emporter auquel je n’ai pas pu assister.

Le groupe devrait déjà être de retour à la Sala pour les balances mais pas question de bâcler “Water & Wheat”, une chanson de leur nouvel album, alors ils prennent leur temps, répètent, se marrent, et s’installent entre les boules à façettes, le barbecue et le masque de Père Noël en plastique. I’m ready when you are, guys.

What Lasts , le quatrième album de These United States, est disponible depuis le 20 juillet ici ou .

myspace.com/theseunited

theseunitedstates.net