La Blogothèque
Autour du monde
avec le soutien du CNC

Yora

Akif nous avait écrit avant même que nous ne sachions que nous irions un jour à Istanbul. Et il nous invitait à venir, à découvrir sa ville, sa musique, son énergie, et éventuellement son groupe, Yora. Naturellement, quand nous avons placé la ville turque sur notre roadmap, nous l’avons recontacté.

Il était aussi gentil et angoissé que nous l’avions senti. Comme si le fait que nous passions finalement le voir, et que nous filmions son groupe lui mettait une pression soudaine à lui, et aux cinq autres membres de Yora. Il faut dire qu’il était tout jeune ce groupe, un de ces groupes d’étudiants pleins d’énergie et de bonne volonté, qui se cherche encore et applique souvent les bonnes recettes piochées au gré de ses musiques favorites.

Et ce fut d’abord un tournage appliqué et paisible, sur les hauteurs de la magnifique Université d’Istanbul, par un soleil qui s’est couché bien trop vite. Il y avait des cerisiers en fleur, des chants d’oiseaux, de douce mélodies, mais nous sentions que nous pouvions profiter de leur enthousiasme pour être plus débridé.

Cela arriva dans les rues de Tünel. Une armée maladroite et folle, avec un synthétiseur trop lourd pour être porté, des rires, des faux pas, mais une incroyable vivacité, qui nous mènera jusqu’à la tour de Galatasaray, dans un moment de pure joie, de pure jeunesse.


  • Voir tous les concerts en Turquie
  • Voir tous les concerts autour du monde