La Blogothèque

Collage estonien

On n’a pas tous les jours l’occasion d’entendre la musique d’un groupe de folk jazz qui a sévi entre 1966 et 1976 de l’autre côté du rideau de fer. Wool recordings a sorti le 9 novembre une sélection de titres de ce groupe estonien mythique sous la forme d’un CD et d’un vinyle 25 cm. Retour sur un choc.

Collage est un groupe de jazz vocal estonien formé en 1966 par des étudiants en musique de Talinn. Du jazz qu’ils captent sur les radios de l’ouest et de leurs racines estoniennes va naître cette musique singulière, rencontre entre l’élégante virtuosité vocale des Double six de Paris et le mystère des runo-songs, ancestrales chansons estoniennes.

“Les Runo songs estoniennes sont uniques. C’est la répétition du même thème musical encore et encore avec différents mots. De prime abord, ils semblent assez monotones, mais si vous vous concentrez dessus, vous vous rendez compte que c’est comme une chanson chamanique. ”

Ces mots de Aarne Vahuri , l’arrangeur, pour le groupe, de ces chansons immémoriales du folklore estonien, plantent le décor. La grande idée de Collage est dans la confrontation entre deux mondes, d’un côté le rythmique, le mouvant, de l’autre, l’hypnotique. Remplacez la chaleur vocale par des voix minérales, le swing par des comptines répétitives, laissez en accompagnement des musiques balaient le spectre du jazz, swing ou carrément soul-jazz avec solo de flûte, et vous aurez une idée de ce qu’est la musique de Collage : un truc assez hallucinant, au delà des catégorisations.

Collage a enregistré trois albums et un EP dans les années 70 pour le label russe Melodia. Une intégrale du groupe a été publiée en 2002 par le label estonien hyper.records sous le titre Parimad Lood . Elle comporte, en plus des trois albums studio et demi, quelques enregistrements pour la radio estonienne.

Ce que vous propose Wool recordings aujourd’hui dans Forty seven minutes four seconds , c’est tout simplement leur sélection, qui n’est pas loin d’être la mienne, des meilleurs titres de cette intégrale sous la forme d’un CD et d’un EP. Je dois la découverte du groupe à une suite de hasards, j’en ai parlé ici. Vous n’aurez pas à parier sur la chance.

Le disque est distribué en France par Anticraft. Et si votre disquaire préféré fait la sourde oreille, vous pouvez toujours l’acheter sur le site de Wool Recordings.

Ah, et j’oubliais : pour écouter à quoi cela ressemble, il y a Halb sirp sur le site du label, Petis peiu sur le myspace et je vous ai mis ma petite préférée (qui ne sera peut-être pas la vôtre) juste en dessous. Enjoy.

Collage – Mets neidude vahel