La Blogothèque
Cadavre Exquis

The Assassination

Les Cadavres Exquis, ce sont des compilations, réalisées en ping-pong à 2, 5 ou 12, à l’aveugle ou pas, avec des contraintes ou pas. Après de longs voyages a travers les continents et les songes, c’est l’histoire qui est cette fois venue se superposer à ce nouveau cadavre.

Pour ce troisième Cadavre Exquis, réalisé à quatre mains en novembre 2007, nous avions choisi à nouveau de nous envoyer deux morceaux à la fois. Aucun thème particulier n’en a émergé (ce n’est pas nécessairement toujours le but ou l’intention). Mais lors du mixage, est venu s’y superposer le souvenir du massacre de Jonestown.

Novembre 1978, la Secte du Temple dirigée par Jim Jones “décide” de se suicider collectivement après qu’un de leur membres ait assassiné (le point de non retour) le député américain Leo Ryan. Ils laissent derrière eux un spectacle horrifiant et beaucoup de questions. Mais aussi des enregistrements, lesquels témoignent des discussions et débats qui ont précédé le massacre. Ces enregistrements m’ont toujours beaucoup obsédé, tant on y entend aussi bien l’effroi, la manipulation (psychologique, politique, raciale, idéologique) et la crédulité que l’amour, la foi et l’espoir. Au-delà des questions qu’ils soulèvent, ils demeurent comme un témoignage glaçant parce que plus complexe et infiniment plus humain qu’on ne pourrait l’imaginer.

Le tracklisting contrasté de ce troisième Cadavre Exquis n’avait pas été réalisé en référence à ces évènements. Mais il est heurté, contradictoire, parfois violent et parfois apaisé – et donc approprié pour rendre ce discret et simple hommage aux “victimes” de Jonestown. (aKa )

(Merci à Olivier pour la cover).

Téléchargez le Cadavre Exquis 03

- en mp3 : Face A, Face B ou le Zip complet (FaceA+B+Cover)
- en m4a – podcast illustré : Face A, Face B ou le Zip complet (FaceA+B+Cover)

Liens alternatifs (sendspace):

- en mp3 : FaceA, FaceB, la coverPDF ou Zip complet (FaceA+FaceB+CoverPDF)
- en m4a : FaceA, FaceB, la coverPDF ou Zip complet (FaceA+FaceB+CoverPDF)


#03 – The Assassination- Face A


Téléchargez la Face A (mp3 / m4a)

01. Nick Cave & Warren Ellis – Song for Jesse

Certains films laissent un impression vivace. La musique, lorsqu’elle transcende les images, n’est généralement pas étrangère à cette impression, la rendant que plus durable encore. La BO de Nick Cave et Warren Ellis est de celles-là: obsédante, envoutante, parfaite. Et au moment d’entamer un nouveau Cadavre Exquis, je n’avais que celle-ci en tête. -aKa

> Achetez The Assassination Of Jesse James By The Coward Robert Ford

02. Liars – Sailing To Byzantium

Lorsque j’entendis pour la première fois la BO de Nick Cave, le rapprochement avec l’introduction de ce morceau des Liars (autre de mes grandes obsessions musicales) me sembla immédiatement évident. C’est donc déja mixés en une seule piste que j’envoyai ces deux morceaux a mon partenaire de jeu. -aKa

> Achetez Liars

03. Four Tet – Both When I Am Alone & We Both Are

J’essaie d’imaginer ce que mon camarade a en tête et je devine quelque chose de l’ordre de l’élan brisé. Des envolées qui s’effondrent, ce genre de choses. Alors je pioche dans la discographie d’un des maîtres du genre, Four Tet, côté maxi pas très connu. -Garrincha

> Achetez Div/orce Series 1

04. Broken Social Scene – Anthems For A Seventeen Year Old Girl

Une affaire de connexion : le spleen cyclique des Liars m’évoque directement cette fausse comptine en roue libre des canadiens de Broken Social Scene, qui finit par un envol léger comme un vol plané. -Garrincha

> Achetez You Forget it in people

05. Efterklang – Towards the Bare Hill

Une transition aisée entre deux morceaux pourtant fort distants. De la légèreté a la gravité, des aiguës aux graves, des violons aux cuivres. Efterkland à lui seul serait capable de tout cela. -aKa

> Achetez Under Giant Trees

06. Menomena – Rotten Hell

Mes choix sont souvent dictés par deux variables : la transition avec le morceau précédent et l’indice d’emportement du morceau en question. Rotten Hell , issu d’un tout grand album, est de ces chansons qui emportent et sur lesquelles on accepterait presque de mourir, au volant de sa voiture, fenêtres ouvertes et sirènes hurlantes. -aKa

> Achetez Friend And Foe

07. Vic Chesnutt – Glossolalia

Au rayon des chansons pesantes dans lesquelles subsiste toujours, quel que soit l’enjeu, un morceau de légèreté, on trouve nécessairement du Vic Chesnutt. Tout particulièrement quand il est au sommet de sa forme, majestueux et tendre, entouré par les magiciens du Silver Mt Zion. -Garrincha

> Achetez North Star Deserter


-

#02 – Asleep – Face B


-

Téléchargez la Face B (mp3 / m4a)

08. Andrew Bird – Armchairs

Une mur de son qui se retire avec la marée et qui laisse la place à une ballade tout en légèreté (cette délicieuse petite batterie à peine effleurée), pourtant traversée de notes de piano qui tombent, pesantes, comme de très haut. Et la voix d’Andrew, plutôt retenue, puis tout à fait intense. Une terre de contrastes là-encore. -Garrincha

> Achetez Armchair Apocrypha

09. Nancy Elizabeth – How Can I Stop?

Nous découvrions alors la tristesse légère des compositions d’une Nancy Elizabeth encore inconnue au bataillon. De la harpe qui se fait discrète, une voix qui se sait douce et une chanson qui voudrait bien nous consoler des pertes passées et à venir, nous aider à tourner certaines page. Une musique de recueillement et d’espoir, dans un même mouvement léger. -aKa

> Achetez Battle And Victory

10. Pants Yell! – More Purple

Pants Yell! chante la vie, la joie, les amitiés collective, les espoirs délirants, les nuages qui forment des animaux dans le ciel, le vent qui siffle dans les arbres et, pourquoi pas, les bulles de savons qui s’écrasent doucement sur le sol. Pants Yell! chante le futile et donc l’essentiel. Ca contraste et ca fait sens a la fois. -aKa

> Achetez Alison Statton

11. Kelley Stoltz – Memory Collector

Et si à force d’être en terrain mouvant et incertain, on n’allait pas finalement résoudre tout ça en allant vers quelque chose de léger. Dans le prolongement de Pants Yell, une ritournelle pop très Beatles de Kelly Stoltz fera bien l’affaire. -Garrincha

> Achetez Below The Branches

12. Kissed Her Little Sister – I Am Ben Franklin

..aller vers quelque chose de léger… ou pas. On peut aussi choisir de rester bloqué sur une incantation sans queue ni tête, découverte dans un recoin de myspace. -Garrincha

13. 31Knots – City of Dust

31Knots a de la grâce. Certes, ils ont de l’énergie, il sont nerveux, ils fracasseraient bien leur mère à coup d’accords improbables et louches, mais il ont de la grâce. Ainsi, si “City of Dust” grésille, heurte et claque doucement aux tympans, ce titre n’en demeure pas moins gracieux, de bout en bout. -aKa

> Achetez Talk Like Blood

14. Mates Of State – Think Long

Conclusion involontaire mais des plus a propos. Générique de fin. La caméra prend de la hauteur et recule, laissant apparaître l’étendue du massacre. Le titre de Mates of State nous emmène. L’angle évolue et l’on survole la savane guyanaise. Think Long, fédérateur, énergique et mélancolique (oui oui) claque dans l’air et le contraste ne souligne que mieux l’horreur de laquelle on s’éloigne, de plus en plus vite. -aKa

> Achetez Bring It Back