La Blogothèque

La sorcière, dernière

Les Concerts à emporter sont aussi un hommage appuyé aux endroits qu’on aime bien à Paris (et parfois ailleurs). En juin, on avait donc emmené les Yo La Tengo jouer dans un passage un peu planqué sur les flancs de Montmartre, un escalier fatigué qu’on appelle «passage de la sorcière», parce qu’on le savait menacé de fermeture pour de sombres raisons financières. Il est désormais inaccessible, donc la sérénade de Yo La Tengo restera un souvenir d’autant plus agréable.