La Blogothèque
Concerts à emporter

Gang Gang Dance, Hold Your Horses, Patriotic Sunday : Route du Rock Off #3

On dit souvent de La Route du Rock que c’est un festival ‘à taille humaine’ parce que son site ne comporte qu’une scène, contrairement à nombre de mastodontes européens qui montent jusqu’à huit. Mais le Fort St Père a ses satellites, qui offrent des concerts au moment où la scène mère se prépare, et la qualité de ce qu’on y voit et écoute est excellente : les concerts du Grand Palais ou ceux de la plage ont offert leur lot de bonnes surprises, là ou ceux du Fort n’ont pas toujours tenu leurs promesses. Les trois groupes d’aujourd’hui viennent de là.

Les Hold Your Horses avaient été sélectionnés par l’équipe de la Route du rock pour se produire sur la scène ‘Jeunes talents’. Une équipée jeune et drôle, à l’image de leurs chansons insouciantes et débordantes. Aux abords de la villa, sur les bottes de foin, dans la marée tout juste descendue, puis dans un champ de maïs, ils ont sautillé, rigolé, tapé un peu partout et ont redonné de l’énergie à une équipe épuisée (qui se rendra compte après coup que Nat est allergique au maïs. Ouch…).

Les Nantais de Patriotic Sunday, composé pour partie des membres de Papier Tigre, jouaient sur la Plage du Bon Secours. On les a retrouvés autour d’une galette-saucisse, ils ont pris 3 voitures pour arriver à la ville, se sont installés dans notre cuisine, encore à moitié dans la soirée de la veille. En rond autour du plan de travail, un ‘Jonas’ tendu, carré, à la rythmique précise.

Puis l’ambiance fut toute différente. Arrivés au Palais du Grand Large 2mn30 avant le début du concert de Gang Gang Dance, nous eûmes tout juste le temps de nous glisser vers la scène pour filmer l’un des concerts les plus surprenants et les plus prenants du festival. Baignés de lumières poussiéreuses, ils hurlaient, tapaient, tapaient, hurlaient sur fond de nappes synthétiques. Bon nombre de spectateurs sont partis avant la fin. Ceux qui sont restés étaient hypnotisés, et se sont rassemblés devant la scène pour un rappel d’une grande puissance. Grosse claque.