La Blogothèque

2008 : en sourdine

LE TOP DE DALI : Dès le mois de mai j’ai commencé à sentir que cette année ne ferait pas l’affaire, Xiu Xiu et son Women as Lovers appartenait plus à 2007 et Bon Iver et Fleet Foxes restaient seuls, à tourner, en boucle.
L’ennui avec ce top 2008, c’est qu’il n’a connu aucune hésitation, aucun dilemme déchirant. Faire ce top, c’était un peu réaliser combien l’année avait vu défiler de disques sur la platine, et bien peu y revenir.
2008 a eu ses moments de grâce, ses albums superbes et inattendus, mais 2008 a aussi cruellement manqué d’attente fébrile.
Je l’ai constaté ces dix dernières années, l’impatience est le lot des années impaires, et 2009 est riche en promesses : Arcade Fire, Beirut, Sufjan Stevens, Berg sans Nipple, Dominique A, Dirty Projectors, etc.
Vite, la suite, à grands coups de top 2008, un peu désabusé.

01. Fleet Foxes – Sun Giant EP + Fleet Foxes s/t

À force d’hésitation, je me suis décidée à y mettre les deux, leur grandiose Sun Giant EP et leur formidable album. Parce que je ne pouvais pas passer à la trappe «Mykonos» ou «Drops in the River», parce que je ne pouvais décemment pas faire comme si «Tiger Mountain Peasant Song» ou «Blue Ridge Mountains» étaient des titres en dessous des autres.
Fleet Foxes a sauvé mon année 2008 avec deux disques et des concerts non moins éblouissants, et ça, ça vaut toutes les premières places.

- Fleet Foxes sur la Blogothèque
- Les Fleet Foxes à la Soirée à Emporter #2
- Les Fleet Foxes en Concert à Emporter

01bis. Bon Iver – For Emma, Forever Ago

C’est rarement arrivé ces derniers temps, pouvoir prendre le temps d’apprécier un album et en connaître les moindres recoins, les moindres sursauts et retrouver toutes ces choses que l’on connaît et qu’on aime, sur scène. Avec Bon Iver, c’était un peu par la force des choses : une soirée de poche manquée, quelques mois pour savourer et une Maroquinerie survoltée en octobre. Justin Vernon et ses copains cumulent : un des meilleurs concerts de l’année, meilleur album de l’année ex æquo avec Fleet Foxes.

- Bon Iver sur la Blogothèque
- Bon Iver en Concert à Emporter
- Bon Iver : Back on Stages

02. François Virot – Yes or No

En septembre on avait déjà bataillé ferme à propos de Yes or No . Virot est comme le titre de son album, celui dont adore les mélodies, le chant grinçant, la simplicité et les douces imperfections, ou que l’on déteste, absolument. Je lui avais mis 18,5/20 et parfois, je me demande si c’était vraiment suffisant.

- François Virot sur la Blogothèque
- François Virot en Concert à Emporter
- François Virot : Split Series

03. Antony & The Johnsons – Another World EP

Cette mise en bouche est du pur et délicieux Antony Hegarty, à tel point qu’on craint de tomber dans la routine, l’absence de surprise. La piste numéro 3 arrive, à point (et bien) nommé(e) avec une batterie et un saxophone, a priori jamais entendus auparavant. De quoi être rassuré. Antony surprend toujours.

- Antony & The Johnsons sur la Blogothèque

04. Department of Eagles – In Ear Park

2008 compte beaucoup d’albums, tant et si bien qu’il est difficile de prêter attention aux recommandations des uns et des autres. Sans l’insistance de certains, je serais peut-être passée à coté de ce bijou-là, moins audacieux que le précédent mais qui use de cordes auxquelles j’ai été très sensible cette année (et de leur concert ô combien décevant, qui les pousse à la quatrième place).

- Department of Eagles sur la Blogothèque
- [Department of Eagles en Concert à Emporter
->http://www.blogotheque.net/Department-of-Eagles]

05. Plants & Animals – Parc Avenue

Montréal est une mine d’or ! Un des coups de foudre de l’année, une ouverture magistrale (« Bye Bye Bye ») et un album passé quasiment inaperçu (séance de rattrapage en 2009 avec une tournée européenne).

- Plants & Animals sur la Bogothèque

Trio de queue : Matt Elliott,Howling songs et sa Mort de la France, Phosphorescent et ses boucles de Pride dans le désert des Mains d’œuvres et, enfin, Shearwater et son Rook rescapé de dernière minute (de l’avantage des tops).

“Mention spéciale” hors top pour les prestations live de Patrick Watson (Trabendo, Soirée de poche et Bouffes du Nord) et des Dodos (Soirée à emporter, .FMR) renversantes et vibrantes, à nuls autres pareils.
___________________________________________________________

Morceaux Choisis

Pour contrebalancer l’absence de surprise, pour contrecarrer le consensus et comme je n’ai pas eu l’occasion de vider mes poches avec les autres, pour parler de ceux dont je n’ai pas su parler ou dont je n’ai pas apprécié l’intégralité de l’album, pour parler de ceux qu’on connaît peu et qui ne figurent donc pas dans les tops. Voilà, en vrac, une sélection de cinq morceaux qui ont jalonné mon année.

[track id="3810" src="http://download.blogotheque.net/Audio/WODrugs.mp3"] (Barrel of Batteries EP/ Secretly Canadian)

Encore une troupe qui n’a pas chômé avec un EP et un album (Wagonwheel Blues ) en un an. Ces inépuisables de Philadelphie seront en tournée en France en 2009.

[track id="3811" src="http://download.blogotheque.net/Audio/JRGardener.mp3"] (The Lighter, Textile Records)

Premier album solo folk et dépouillé pour celle qui a fait ses premiers pas sur scène avec des jeunes gens aujourd’hui connus sous le nom de Franz Ferdinand.

[track id="3812" src="http://download.blogotheque.net/Audio/MountELW.mp3"] (Lost Wisdom, K Records)

Anciennement The Microphones. Cet album de Mount Eerie est le fruit d’une collaboration avec Julie Doiron et Fred Squire. Fleet Foxes, The War on Drugs et Antony & the Johnsons (dont on attend l’album) : 2008 est définitivement l’année des doublés puisque Phil Elverum nous avait déjà gratifié d’un EP Black Wooden Ceiling Opening au début de l’année.

[track id="3813" src="http://download.blogotheque.net/Audio/IlyasAhmed.mp3"] (The Vertigo of Dawn, Time Lag Records)

Je ne sais rien d’Ilyas Ahmed ou presque, je ne sais même plus comment j’en suis arrivée à écouter son album. Je cherche encore, accrochée à sa guitare.

[track id="3814" src="http://download.blogotheque.net/Audio/louiseville.mp3"](A Silent Effort in the Night, debruit&desilence records)

On en a entendu se plaindre de la non-représentation des Français. Louisville sort son premier album en janvier, et c’est le genre de disque qu’on attend avec impatience quand on a écouté Felicia Atkinson murmurer à son oreille toute l’année.

Au fait, il vous reste douze mois pour préparer votre « Top décennie ».

Photo bandeau Mo’Lasses

Les autres rédacteurs :

Le top de Furax | le top de Chryde | le top de Rockoh | le top de Godspeed | le top de DJ Barney | le top de Nora | le top de Garrincha