La Blogothèque

Norman Palm met ses chansons dans un livre

Norman Palm nous avait envoyé une invitation, il y a un peu plus d’un an, à venir le voir au Pop’In. Nous l’avions râté, nous nous en étions désolés, nous avions continué à le suivre. Parce que ce jeune allemand n’est pas du genre attentiste, à poser ses chansons au pied d’un banc et attendre que quelqu’un veuille bien les ramasser.

Ce furent d’abord quelques petites chansons sur un MySpace. Puis un double EP sur lequel il reprenait ‘Boys don’t cry’ d’un côté, ‘Girls just wanna have fun’ de l’autre. Aujourd’hui, il sort un album. Tout seul, comme un grand. Et tout seul, comme un grand, il s’est offert un luxe d’habitude réservé aux intégrales Karajan chez Deutsche Gramofon.

Songs , ce sont douze chansons folk, lo-fi, qui pourraient nous venir d’un vieux carton abandonné là dans les années 90. Une voix doublée qui chuchote, une simplicité désuette et délicieuse, qui navigue dans des eaux tranquilles entre Elliott Smith et Conor Oberst (‘Rent a cat’). Ces chansons sont posées sur une galette, elle même insérée dans un livre de 200 pages. 200 pages en couleur, avec des images, des textes, des dessins de bites, des mots en néons qui brillent dans la nuit. 200 pages supposées se feuilleter au fil de l’album, ombres de papiers des chansons de la galette.

En live, Norman projette des vidéos dans lesquelles une main féminine fait tourner les pages en rythme avec les chansons. C’est avec ces vidéos qu’il fait la promotion de son album sur YouTube, ayant publié les films de chacun des morceaux de Songs .

L’album-livre est disponible à l’achat, en tirage limité et à un prix raisonnable sur son site. Et si vous l’achetez sur iTunes, vous aurez droit à un pdf complet du livre.