La Blogothèque

Paix et amour

C’est incroyable ! La Suède c’est définitivement un réservoir à groupes cools. Non ? En tout cas moi j’ai flashé pour Pacific !

le 31 janvier 2008 par Bicarbonate de Soude

Depuis, Pacific , a fait un petit bout de chemin, allant plus loin que cette vague news posté sur la Blogothèque, voguant vers d’autres horizons, d’autres médias, à la conquête d’un public. Retraçons le parcours…

On les a d’abord découvert au détour d’un myspace avec leur très sympathique single Hot Lips .

On a voulu se les approprier en achetant le magnifique (et bien évidemment très limité) vinyl orné d’une élégante illustration de Stéphane Manel.
On les a vus en vrai chez EMI lors d’un showcase intramuros devant un par terre de journalistes stoïques, puis rue Oberkampf pour un concert / hapening où le groupe jouait pendant que derrière eux, M. Stéphane Manel collait soigneusement une affiche reprenant l’imagerie du clip et pochettes de disques.

Et enfin on a pu les faire découvrir aux copains lors d’une « vraie » date marquant la sortie de l’album en France. On s’est enchanté de voir que les fluokids aimaient aussi. On a eu les boules en apprenant que eux il les avait découvert depuis « pfff trop longtemps ». On a épongé notre déception avec un programmateur du Point FMR enchanté et ravi, fier comme un Bartabas « Ha bah c’est chez moi qu’ils jouent en premier ! ». Haaaaaaan…
Mais voilà à part ce petit monde y’avait pas vraiment foule.

Allo ? Les gens ? Vous êtes où ? Est-ce le soudain engouement dans la presse qui vous à tant dégoûté ? Le nom trop “paix et amour” qui vous a fait fuir ?

Et pourtant… Vous trouvez les suédoises waou waou , vous avez chez vous au moins un meuble Ikea (les bougeoirs ça compte aussi), vous aimez le saumon fumé. Bref il n’y a qu’un pas entre Pacfic et vous !

Voyagez et laissez vous emporter par ces sons de claviers délicieusement 80’s teintés de grâce, mélancolie, bonne humeur et humour. Evadez vous le nez collé à la fenêtre en regardant les flocons de neige tomber avec délicatesse et laissez vous émouvoir par “Runway To Elsewhere”, magnifique morceau sans paroles à la mélodie impeccable. Laissez vous aller ça fera pas mal. C’est comme s’affaler dans une montagne de coton. Laissez-vous enivrer par votre fougue romantique (“Sunset Boulevard”). Et inutile de résister à ces jambes qui ne demandent qu’a s’agiter sur l’insolent “Hot Lips”. Quant au sourire béat, autant qu’il se prélasse délicieusement sur votre visage.
Là est la magie de Pacific. S’oublier. Se laisser glisser dans les nappes joyeusement ringardes et trouver ça super chouette. C’est tout doux et ça fait du bien. Eh ? L’album s’appelle Rêveries , c’est pas rien ça.

Le sujet pop suédois est lancé. La prochaine fois on parlera de The Embassy.
Heydo !