La Blogothèque

Scout Niblett

#78.1 – WOLFIE & BABY EMMA

Réal : Vincent Moon

Tourné à Paris, Novembre 2007

Cette ascension qui semble ne jamais finir, Scout qui chante Wolfie en gravissant d’un pas lourd les marches, parfois en rythme, parfois non, des accords lancinants, répétitifs. Scout est ailleurs quand elle chante, ses traits se durcissent et lorsqu’elle monte la voix, lorsqu’elle insiste, ça fait mal, ça s’insinue et ça forme des noeuds, on retient sa respiration alors qu’on ferme les yeux et qu’on a le ventre qui se contracte et on voudrait que ça ne s’arrête jamais parce que ça fait mal mais de ces douleurs dont on a du mal à se passer pour se sentir vivant. Wherever we’d end up, we’d drink tea, c’est Gaspar, un ami de Vincent Moon, qui lui en propose après qu’elle ait poussé la porte de son appart bric-à-brac, une scène un peu magique, un peu intime, et ce sourire de petite fille qui illumine son visage une fois la chanson terminée.

On pose le matériel quelques minutes mais pas plus, Scout doit bientôt rentrer pour se préparer à monter sur scène. On ne peut pas partir sans faire une chanson dans cet endroit où s’entassent instruments, bouquins, films, affiches, tasses de thé, carnets noircis. Moon propose à Gaspar d’accompagner Scout au violoncelle sur Baby Emma. Ses cheveux cachent son visage, Scout crache presque sa chanson, le visage encore une fois transformé les notes qui sortent du violoncelle font frissonner, des gémissement sortis de nulle part, des râles, toujours cette douleur qu’on aurait presque oubliée mais qui se réveille au fur et à mesure. A la fin de ce duo improvisé Scout espiègle lève le pouce et part d’un éclat de rire, ravie de ce qu’il vient de se produire et nous laisse bluffés, sans mots pour en parler, complètement ailleurs.

#78.2 – NEVADA

Réal : Vincent Moon

Tourné à Paris, Novembre 2007

Rue Saint Maur, en redescendant vers le Nouveau Casino, Scout serre les dents sur Nevada, sa guitare sonne comme désaccordée, Scout crie dans la rue, un mélange de tristesse et de colère dans le regard qu’elle adresse à la caméra. On pense à Janis, forcément. Elle finit par nous dire en riant que c’est justement ce qu’elle a aimé à ce moment-là, crier, et qu’elle pense que c’est bien mieux que le concert qu’elle s’apprête à donner ce soir-là..

#78.3 – DINOSAUR EGG

Réal : Vincent Moon

Tourné à Paris, Novembre 2007

En s’installant dans la queue avec les gens qui sont venus la voir sur scène, Scout nous confiait avoir l’impression d’être un de ces musiciens qui chantent dans le métro en espérant gagner un peu d’argent. Cette séquence où elle interprète Dinosaur Egg, le premier single tiré de son dernier album, était un peu étrange; on se demandait si les gens autour d’elle l’avaient reconnue, reconnu sa voix, ses chansons, tant certaines personnes paraissaient totalement indifférentes à ce qu’il se passait sous leurs yeux, et continuaient à discuter comme si de rien n’était. Scout faisait sa propre première partie avant que le Nouveau Casino n’ouvre ses portes et au fur et à mesure, le public sortait téléphones, appareils photos, pour immortaliser l’instant.