La Blogothèque
Concerts à emporter

Erik Truffaz and Ed Harcourt

NOBODY PUTS BABY IN THE CORNER

Réal : Kidam

Tourné à Paris, 01 02 2007

Chryde et Vincent Moon, avec les Concerts à Emporter, ont mis un nom sur quelque chose qu’à chaque fois je m’embrouillais à essayer d’expliquer aux musiciens que j’avais envie de filmer… “On pourrait aller dehors… ce serait en acoustique… en une prise… blah blah blah”… et souvent ça ne se faisait pas parce qu’il semblait désuet aux musiciens de filmer un live dans des conditions sonores aléatoires. Mais en moins d’une année, ces deux-là ont montré que la fraîcheur qui ressort de ces films est tellement attachante qu’ils sont souvent beaucoup plus efficaces à faire découvrir un artiste qu’un live dans des conditions de scène normales… Vincent Moon a magnifiquement donné vie à ce concept et dorénavant il ne suffit plus que de dire “Allons faire un Concert à Emporter !”. Merci à eux pour leur travail et pour l’espace qu’ils laissent à Kidam sur ce site.

Lorsque Marcello Giuliani et Erik Truffaz du Quartet m’ont demandé de venir filmer l’enregistrement de leur album Arkhangelsk , l’idée d’en profiter pour faire un Concert à Emporter s’est imposée, et durant tout le séjour à Lausanne on s’est demandé les yeux brillants : où ? quand ?… On devait en faire un au musée de l’Art Brut avec Christophe, qui chante sur un titre de l’album, mais il se levait aux horaires de fermeture du musée et ça n’a pas pu se faire…

C’est finalement avec Ed Harcourt qui a lui aussi participé à l’album sur plusieurs titres que nous avons fait ces deux films. Ed Harcourt est un musicien et un chanteur trop peu connu en France. Il a déjà sorti 4 albums étonnants et le dernier The Beautiful Lie est tout simplement sublime. C’est lors d’un concert en hommage à Chet Baker au New Morning – où il avait repris My Funny Valentine et scotché tout le monde – qu’ils se sont rencontrés. Il est arrivé pour un concert à Nyon et deux jours de studio à Lausanne avec Erik, Marcello, Marc Erbetta et Patrick Muller durant lesquels ils ont enregistrés 6 chansons.

C’est au bord du Lac Léman que le premier concert à emporter a été fait, sans aucune concertation préalable sur ce qu’ils allaient jouer une fois arrivés au bout du ponton…

“Nobody puts baby in the corner” est une phrase qu’utilisaient les gangsters dans les films des années 30 pour dire en gros “on se fout pas de ma gueule”… C’est à la base une composition de Marcello Giuliani et les paroles ont été écrites par Ed Harcourt au studio. Et c’est juste au-dessus de ce studio, en sous-sol, que se trouve cet improbable dépôts-ventes où ils ont joué cette chanson en live pour la première fois.

Si vous voulez en savoir plus sur le nouvel album d’Erik Truffaz, le making-of est disponible ici. Le nouvel album de Truffaz, Arkhangelsk sortira le 12 mars prochain.

MON FRANCAIS

Réal : Kidam

Tourné à Paris, 01 02 2007

JEY