La Blogothèque
Concerts à emporter
#11

Stuart Staples

#11.1 – 16 SUMMERS, 15 FALLS

Réal : Vincent Moon

Tourné à Paris, 2006

Stuart est un mec sympa. Vraiment gentil, attentionné et tout et tout. Mais bon, voilà une demi heure que je l’attends dans les bureaux de Beggars, le Stuart, et je suis un peu sous pression – y’a quand même Claude Gassian, le grand photographe rock, qui doit se pointer juste après, et on ne m’a accordé que trois quarts d’heure pour m’amuser…

Enfin, il arrive. Sauf que l’on attend désormais les deux musiciens supposés l’accompagner – bon, c’est Neil Fraser et David Boulter, deux des musiciens des Tindersticks avec qui le monsieur Stuart est mieux connu. Alors on attend encore un petit peu sagement.

Pendant ce temps mort, j’y vais un peu rentre dedans, ‘What do you think about playing outside?’ Et lui, très classe, ce sourire charmeur constamment présent, ‘no… no…. thank you…’

Je n’insiste pas trop, je me contenterai du mythique sofa qui accueille habituellement les interviews, dans cette petite salle toute exiguë au fond des bureaux. Stuart se met à chanter, on est bien, tout serré, on sent la chaleur monter. On a même l’impression de tanguer un peu, comme au fond de la cale du bateau que Stuart nous fait croire qu’il manoeuvre. Mais c’est certain qu’il nous joue des tours.

Stuart Staples joue ce samedi soir au Cabaret Sauvage avec Pierre-Yves Macé et Andrew Bird à la même affiche, dans le cadre du magnifique festival qu’est Villette Sonique – anciennement Feedback. Le reste de la programmation se déroule en après midi sur les pelouses de la Villette, le samedi et le dimanche, et on ne ratera notamment pour rien au monde la première venue française du trio chicagoan Volcano! , les méchamment allumées japonaises d’Afrirampo , ou le rare et excitant concert de Arpanet sous le dôme de la Géode, jeudi soir.