La Blogothèque
Concerts à emporter

Okkervil River

On était sur un chantier, au bord de la Seine, sous une voie rapide, avec palissades et graviers. Vincent Moon a aimé le gravier, le gros tas de gravier. Il aurait aimé que Will Sheff, le chanteur d’Okkervil River, s’y asseoie. Mais Will était habillé en noir, très sobre, très grand, il se tenait très droit. Et ne voulait pas saloper son pantalon avant le concert. Alors il s’est tenu debout sur sa blanche colline de gravats, droit et majestueux , c’était un seigneur sur sol instable.

Will Sheff a beau avoir un pantalon, une chemise et des lunettes carrées, c’est un gars souple. On l’a découvert dans ce parc désert bordé d’immeubles, où les oiseaux hurlaient leur joie du crépuscule. On lui a proposé de se poser au milieu des fleurs. Et alors, il nous a parlé de Marc Bolan. Oh oui, chanter sur l’herbe, comme Marc Bolan, j’adore Marc Bolan. Alors on l’a écouté, et on l’a joué nous aussi à la Marc Bolan : on a fait danser les fleurs.

La Blogothèque avait interviewé (en anglais) Okkervil River avant leur dernier album, et on les aimait déjà. C’était avant Black Sheep Boy , donc, qu’on avait aussi BEAUCOUP aimé.